NPA 86

Les Chaffoteaux, une lutte emblèmatique

dimanche 1er novembre 2009 par redac-npa86

Chaffoteaux et « Maury », un savoir faire, une marque connue... Qui n’a eu un jour, une chaudière gaz de cette marque, dans son appartement ? Cependant, depuis 1985 l’usine Chaffoteaux de Ploufragan (22) est passée de “mains en mains”, “d’investisseur industriel en investisseur financier” (voir sur leur site la chronologie des événements depuis 1985). Résultat de tout ça...

 En 1985 ils étaient 1700 employés, aujourd’hui ils sont 250 !

Chaffoteaux est emblématique de l’acharnement du capitalisme financier sur ces sites de production qui faisaient vivre nos régions françaises. De “racheteur” en “racheteur”, de “plan social” en “plan social”, “de promesses d’investissement” qui ne sont évidemment pas tenues à d’autres qui ne le sont pas plus :

 Ils ont tout vu « les Chaffoteaux ».

Ils ont aussi vécu “les découpes de l’outil de production” en sous-ensembles avec vente de ceux-ci par appartement, les “délocalisations de la production” pour « donner plus de souplesse à l’ensemble », les mesures de chômage partiel succédant aux heures supplémentaires, des conditions de travail qui se dégradent : ils ont tout subi et même d’ailleurs une fabuleuse augmentation de la productivité [1]. »

Le 18 juin 2009, le groupe italien Merloni TermoSanitari (propriétaire de l’entreprise depuis 2001) annonce un nouveau plan social prévoyant de 149 à 207 licenciements sur l’usine qui ne compte plus que 250 salariés !

Les communes de Saint-Brieuc Agglomération se sont associées soutenir les salariés dans la lutte qui les oppose à leur direction. l’ODDC22 (Office Départemental de Développement Culturel des Côtes-d’Armor) a missionné le photographe François Daniel pour réaliser des clichés des salariés, afin de les aider à témoigner de leur résistance.

C’est ainsi que des salariés de l’usine Chaffoteaux de Ploufragan (22), menacés de licenciement, posent pour une série de cartes postales. C’est leur manière de montrer que la lutte se poursuit, même pendant l’été. 10.000 exemplaires de ces cartes postales ont été édités et déposés dans les mairies de l’agglomération briochine, ainsi que dans les offices du tourisme.

Vendredi 17 Juillet, avant leur départ en congés, « les Chaffoteaux » ont reçu chacun une quinzaine de ces cartes. Ils les ont renvoyées notamment au groupe Merloni TermoSanitari d’après [2] mais aussi aux instances de l’État ou encore aux politiques. Cette démarche montre que la lutte ne s’arrête pas pendant l’été et rappelle, ou fait connaître, la triste actualité du site de Ploufragan.

D’après TÉLÉRAMA n°3120 du 31/10 au 6/11, rubrique hors cadre (l’envers de l’image). Au terme d’une lutte de cinq mois,

 fin novembre 204 des 245 salariés recevront leur lettre de licenciement...

C’est vrai l’art ne les sauvera pas, mais elles sont pleines d’humanité ces photos, elles mettent en lumière l’ensemble du tissus social impacté : travailleurs, leurs conjoints, leurs enfants...

Allez voir l’ensemble des photos sur leur blog et les soutenir : http://soutien.chaffoteaux.over-blog.com/

[1] Déjà en avril 1991, selon la CGT : « Nous faisons aujourd’hui à 920 employés, le même chiffre d’affaires que voilà cinq ans, à 1500 employés...

[2] transnationale.org, Merloni c’est : Ariston, Creda, GDA, Hotpoint, Indesit, Merloni, Moon, New World, Scholtès , Stinol et d’autres certainement puisque Chaffoteaux n’est pas dans la liste.


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 305820

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour leur emploi, leur salaire   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 150