NPA 86

Poitou Charentes, Éducation nationale... Rentée 2011, c’est inacceptable !

vendredi 11 février 2011 par redac-npa86

Rentrée 2011 : L’inacceptable !

La loi de Finances prévoit la suppression de 30 000 postes de fonctionnaires, dont 16 000 dans l’Éducation nationale, en application du principe de non remplacement d’un fonctionnaire d’État sur deux partant à la retraite.

JPEG - 124.6 ko
Photothèque Rouge/JMB

Pour respecter son plan de réduction de 100 milliards d’euros des déficits publics, le gouvernement accélère la mise en œuvre de la RGPP [1] contre les services publics.

Dans notre académie, cela se traduit par la suppression de 25 postes administratifs, de 78 postes dans le 1er degré (115 élèves en moins seulement) et de 70 postes dans le second degré. (967 élèves en plus dans les collèges, 612 dans les Lycées Généraux et Technologiques et 275 dans les Lycées Professionnels).

Si on prend en compte les postes en « face à face pédagogique », ce sont 293 Équivalents Temps Plein qui vont disparaître : 52 dans les collèges, 64 dans les Lycées Professionnels, et 177 dans les Lycées Généraux et Technologiques.

La Dotation Globale Horaire vient d’arriver dans les établissements scolaires du second degré : c’est une catastrophe ! Pas un établissement, pas un enseignant qui ne soit touché, d’une façon ou d’une autre, par la baisse du nombre d’heures allouées à son établissement...

La baisse de la Dotation Globale Horaire se traduit dans de nombreux établissements par des suppressions de postes, de classes, de sections, de dédoublements.

Ainsi, par exemple

  • Collège de Neuville (86) : perte de trois classes par rapport à l’an dernier et suppression d’un poste en Lettres, d’un poste en Maths, de 12 heures d’Anglais, de 3 heures d’Espagnol, de 2,5 heures de Sciences Physiques et de 4 heures de Technologie.
  • Collège Marie de la Tour d’Auvergne de Thouars : moins 37 heures (perte de 2 postes) avec le même nombre d’élèves attendus à la rentrée 2011.
  • Lycée Louis Armand de Poitiers : perte de 347 heures sur près de 1850 (de la DGH de la rentrée 2010), soit de 18 équivalents temps plein, et suppression d’une 1e S et d’une seconde.
  • Lycée Jean Monnet de Cognac : les pertes se répartiraient ainsi : 18 heures en Sciences Physiques, 8 heures en Lettres, 10 heures en Philosophie, 16 heures en Maths, 17 heures en Histoire Géographie, 9 heures en SVT et en SES ; pour la SEP de ce lycée, la perte serait de 100 heures, soit un tiers des heures postes.
  • Au Lycée Aliénor d’Aquitaine, moins 86 heures.
  • Au LP2I du Futuroscope, moins 108 heures.
  • Au Lycée Marguerite de Valois (Angoulême), moins 110 heures.
  • Au Lycée Valin, La Rochelle, 135 heures en moins.
  • Au Lycée de la Venise Verte, Niort, environ 70 heures de moins.
  • Au Lycée Guez de Balzac (Angoulême), moins 120 heures (avec une classe en plus).
  • Au Collège de Saint-Benoît (86), moins 20 heures.
  • Au Collège Elisée Mousnier de Cognac, perte d’un poste de Maths, et d’un poste et demi en Français,
  • etc. ...

Dans les Lycées Professionnels, il est prévu des classes à 35 élèves en regroupant 2, voire 3 sections dans de nombreux établissements

  • LP Rompsay à La Rochelle,
  • LP Gaston Barré à Niort,
  • etc. ...

Sans compter les suppressions de sections

  • LP Marc Godrie à Loudun,
  • LP Auguste Perret à Poitiers,
  • etc. ..

Sans compter non plus, le refus d’ouvrir les sections de CAP et de BTS demandées par les chefs d’établissements.

Les fédérations ou organisations syndicales de l’académie...

CGT-Educ’Action Poitiers,
FNEC-FP FO,
SGEN-CFDT Poitou-Charentes,
SNCL Académie de Poitiers,
SUD Education Poitou-Charentes,
UNSA Education, FSU

demandent :

  • l’augmentation de la Dotation Globale Horaire des établissements,
  • l’arrêt des suppressions de postes, de classes, de sections,
  • l’ouverture des classes et des sections nécessaires,
  • l’arrêt des regroupements de sections dans les Lycées Professionnels.

Elles appellent les personnels à se réunir, à étudier dans le détail la DGH de leur établissement (s’ils ne l’ont pas encore fait) ; à établir les besoins en heures et en postes ; à informer les parents d’élèves.

Elles appellent les personnels à refuser la Dotation Globale Horaire proposée sous toutes les formes possibles (en Assemblée Générale, en Heure d’Information Syndicale, par vote au CA, par pétition, par prise de position...) et à informer les organisations syndicales de leurs initiatives.

Elles appellent tous les personnels de tous les établissements de l’Académie à un


RASSEMBLEMENT
mercredi 16 février à 15 heures
devant le Rectorat
(22, Rue Guillaume le Troubadour à Poitiers)


Elles demandent à Madame le Recteur de l’Académie de recevoir en audience à partir de 15 heures 30 toutes les délégations des établissements présents ce jour-là, avec les fédérations ou organisations syndicales.

Venez nombreux !
Organisez vos délégations !

[1] RGPP : Révision Générale des Politiques Publiques.


Documents joints

Rentrée 2011 : Inacceptable !

11 février 2011
Document : PDF
90.4 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306809

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour le service public   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 10