NPA 86

Poitiers Conseil Municipal du 30 mai 2011 : Suppressions de postes dans l’Education nationale, une mairie bien peu combattante !

mardi 7 juin 2011 par Maryse DESBOURDES

Demande d’avis sur les mesures envisagées par l’inspection académique pour la rentrée 2011/2012 (Délibération 6, Conseil municipal de Poitiers du 30 mai 2011)


Texte de la délibération de la ville  : « Par courrier en date du 11 avril 2011 Monsieur l’Inspecteur d’Académie fait part à la ville des mesures de carte scolaire (ouverture/fermeture de postes d’enseignants) qu’il a arrêtées pour la rentrée de septembre 2011. Ces mesures sont les suivantes :

  • École maternelle Pablo Neruda : ouverture d’un 5ème poste,
  • École primaire Le Breuil-Mingot : fermeture du 7ème poste,
  • École élémentaire Alphonse Bouloux : fermeture du poste spécialisé surnuméraire,
  • École élémentaire Tony Lainé : fermeture du poste spécialisé surnuméraire.

Le conseil municipal prend acte de ces mesures, tout en déplorant cependant la suppression des postes d’enseignants spécialisés particulièrement nécessaires auprès des élèves en difficulté, notamment dans les quartiers peu favorisés.

La ville de Poitiers, soucieuse de l’égalité des chances pour tous ne peut rester sans réaction face à la dégradation constante des moyens donnés par l’État à l’éducation, tant au niveau du nombre de postes d’enseignants dans les classes, que des postes d’enseignants spécialisés, lesquels sont en diminution constante. Le conseil municipal exprime fortement son souhait de voir cette tendance infléchie, et que des moyens en nombre suffisant soient affectés sur les besoins identifiés et exprimés par tous les acteurs intervenant dans le domaine de l’éducation »


Mon intervention, liste « Pour une Alternative à Gauche », une liste citoyenne soutenue par le NPA et les Alternatifs :

Nous voterons cette délibération, mais nous aurions souhaitez une autre rédaction plus combative et plus politique. Vous pourriez en effet ne pas « déplorer » la suppression de postes mais « condamner » la suppression de postes.

16000 suppressions d’emplois sont programmées en 2011, plus d’élèves, moins d’enseignants, c’est en premier les élèves qui feront les frais de cette politique et ensuite les enseignants dont les conditions de travail seront dégradés. Le changement qualitatif de la politique de l’école se fait au détriment des savoirs et de la qualification.

Cette politique est promu par la communauté européenne, elle a déjà montré sa nocivité dans tous les pays ou elle a été appliquée : Belgique et Angleterre notamment

Ce dont à besoin l’école, ce n’est pas que la « tendance soit infléchie » comme écrit dans la délibération, c’est que la politique éducative de l’état soit diamétralement l’opposée de la politique actuelle.

Réaction du maire  : Le vœu sera corrigé en indiquant "condamnant" au lieu de "déplorant".


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 261885

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Elue municipale "liste PAG"   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 340