NPA 86

Conseil Communautaire de Grand Poitiers du vendredi 16 décembre 2011

mardi 20 décembre 2011 par Maryse DESBOURDES

Intervention de Maryse Desbourdes, élue « Pour une Alternative à Gauche « , liste citoyenne soutenue par le NPA et les Alternatifs

C’était un conseil complètement "à l’ouest", ça sentait les vacances et le "dépêchons nous d’aller boire un coup". Les délibérations ont été votés dans le désordre, au bon vouloir de M. le Député maire et Président de Grand Poitiers et de ses adjoints ayant d’autres obligations...

Vous pouvez ajouter un commentaire à cet article... Voir en bas de page (désolé, c’est fermé)...






Intervention de Maryse Desbourdes, élue « Pour une Alternative à Gauche « , liste citoyenne soutenue par le NPA et les Alternatifs

C’était un conseil complètement "à l’ouest", ça sentait les vacances et le "dépêchons nous d’aller boire un coup". Les délibérations ont été votés dans le désordre, au bon vouloir de M. le Député maire et Président de Grand Poitiers et de ses adjoints ayant d’autres obligations...

 Réseau de communication numérique à très haut débit

(Délibération DSP)


  • " Au niveau technique il n’y a rien à dire, le dossier est sérieux, bien bouclé en terme de garanties.

C’est bien de séparer les contenus et les usages d’un côté et les infrastructures de l’autre, d’avoir un maximum de neutralité de l’infrastructure et ne pas se laisser enfermer dans un pack age tout compris qui ne permet pas aux réseaux, aux opérateurs, actuels et à venir, institutionnel ou non, à chaque extrémité de l’infrastructure, de se développer, d’inventer, de vivre.

La société COVAGE est spécialisée, elle a de l’expérience ça peut faire baisser les coûts de téléphonie pour les gros opérateurs,comme les Services municipaux.

La société garantie qu’il n’y a pas de zone blanche, de zone non couverte sur le territoire de Grand Poitiers, contrairement à France telecom ou SFR par exemple.

L’accès au très haut débit est bien garanti et constaté, pas seulement potentiel.

Faire du très haut débit, la fibre c’est pérenne et quand la ville récupérera l’infrastructure, elle ne sera pas obsolète.

Dossier beaucoup mieux préparé que le précédent qui avait capoté en début de réalisation.

  • Les points critiques

Ce n’est pas une régie municipale . On peut prendre acte que Grand Poitiers n’a pas les moyens techniques d’offrir une prestation si pointue, mais la démonstration de faisabilité en Régie n’est pas faite, de plus en plus les collectivités délèguent les services publics aux entreprises privées qui elles avec l’argent public dégagent des marges, sinon elles ne ferait pas, elles ne sont pas philanthropes.

Par contre le Conseil doit d’ores et déjà réfléchir et mettre en œuvre un service informatique qui ne doit pas se limiter à faire fonctionner les services informatiques des institutions de Grand Poitiers. Il va falloir créer un service de, appelons-le « voirie numérique », comme il existe un service de voirie pour le réseau routier notamment.

Et cela doit être mis en place en service public territorial, pour éviter de payer à l’avenir des prestations privées hors de prix .

Il s’agira d’assurer dans un avenir lointain la maintenance du réseau du haut débit mais aussi et de façon rapide, à très court terme, de permettre et de favoriser l’accès au trés haut débit dans Grand Poitiers.

  • Le très haut débit c’est surtout pour la vidéo ou le son en direct.

Exemples techniques : concert en direct dans les cinémas. Les spectateurs sont distants du spectacle et les acteurs peuvent eux-mêmes ne pas être dans le même lieu. Par exemple il y a eu un concert entre Mendès France et un établissement équivalent en Espagne où les musiciens eux-mêmes, elles mêmes, n’était pas dans le même lieu. C’est là une des applications que peut permettre le haut débit.

Les choses évoluent très vite dans ce domaine, Il faut laisser ouvert les usages autonomes en bout de réseau et laisser l’infrastructure la plus ouverte possible. Nos actuels logiciels de messagerie, nos emails, sont issues de ce schéma : une infrastructure neutre et une expérimentation ouverte à chaque bout du réseau.

Grand Poitiers doit donc permettre l’accès au haut débit aux acteurs économiques et institutionnels.

Mais le Conseil doit aussi permettre un accès souple au milieu culturel, associatif, militant en créant des lieux collectifs d’utilisation qui ne soient pas réservés qu’aux acteurs institutionnels et économiques.

  • Le volet insertion

L’action d’insertion pour les travaux de construction(1000 heures sur 24 mois) c’est très peu . 1000 heures sur combien d’heures au total ?

Le haut débit peut avoir un usage réel pour les associations d’insertion elles-mêmes. Elles ne sont pas listées dans les institutions qui peuvent avoir une connexion haut débit.

Nous demandons que Grand Poitiers travaille avec les organismes d’insertion pour leur permettre d’utiliser au mieux l’outil haut débit, par exemple pour des formations en réseau, en visio-conférence, etc.

  • le volet financier

Grand Poitiers engage 3 261 000 €, mais n’y a t-il pas des financements d’État ?

Autant l’aspect technique et juridique nous semble bien ficelé, autant nous ne trouvons pas dans ce dossier un dossier financier convaincant.

Le compte d’exploitation prévisionnel fourni n’est pas détaillé : il y manque, même si on peut penser que ça va marcher, les bases de calcul sur lesquelles est faite cette évaluation (le nombre de raccordements). on peut lire par exemple dans la liste des sites publics de priorité, les cimetières, les crèches et autres bizarreries"

Mon commentaire :
Après la présentation, j’ai été la seule à intervenir, mais des questions avaient été posées avant le conseil. Je me suis abstenue. Je n’ai pas voté contre car la partie connexion pour les mairies, centres sociaux, TAP, Espace Mendes France, est très attendue et sera bien pour eux. Pour les entreprises, je pense qu’elles ne vont pas se précipiter, même si les prix seront très intéressants. Le projet sera fini fin 2013

 Tarifs VITALIS (régie de bus de l’agglomération)

"Le catalogue des tarifs devient de plus en plus complexe avec une vision catégorielle qui vise différentes catégories de population, les jeunes, les pauvres, les seniors.......pour faire plus simple et plus efficace, nous proposons la gratuité

Vous devriez dire aux poitevins que ce n’est pas votre choix, que vous ne le voulez pas, mais que ce n’est pas irresponsable de le faire.

Une politique ambitieuse de transports publics en commun doit être une priorité aujourd’hui, y mettre les moyens, c’est indispensable, mais redisons que la politique tarifaire doit être incitative pour le plus grand nombre , pour des raisons sociales et écologiques et que pour nous c’est la gratuité qui est la plus incitative.

L’état pour payer ses dettes, nous impose des plans d’austérité inacceptable , l’augmentation de la TVA de 5,5% à 7% sur les tickets de bus va être payée par les usagers.

Et bien si les bus étaient gratuits, ils n’auraient pas à subir cette augmentation : ticket à 0 euro x 7% de TVA = 0 euro"

Commentaire :
Je suis intervenue sur les tarifs de bus et j’ai voté contre.

A. Claeys m’a passé la parole sans que je la demande, et la salle a entamé ses quolibets habituels.

JJ Guérin (PCF) qui a présenté cette délibération, n’a pas eu un mot contre la politique de Sarkozy et son plan d’austérité qui a comme conséquence de passer le taux de TVA sur les billets de bus de 5.5% à 7 %.

Il voulait l’appliquer au 1er janvier, mais ce n’est pas réalisable et cela va coûter 3000,00 euros (TVA à 7% pour un mois) à la collectivité et les billets vont augmenter au 1er février 2012.

J’ai été sommé par A Claeys de ne plus parler des transports gratuits. Selon lui les transports ne seront jamais gratuits car payés par le impôts.

Je lui ai répondu que je continuerai à demander les transports gratuits, que ça leur plaise ou non, et lui ai demandé s’il avait demandé l’avis des poitevins pour payer la ligne LGV SEA 9 000 000 d’euros avec leurs impôts !

Cette assemblée est particulièrement anti-démocratique. il n’y a aucun débat. Ils votent n’importe quoi sans jamais exprimer une opinion politique.


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 261885

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Elue municipale "liste PAG"   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 352