NPA 86

Rassemblement unitaire à Poitiers jeudi 2 février 2012 contre le nucléaire

samedi 28 janvier 2012 par redac-npa86

Le nucléaire sûr n’existe décidément pas.

A Civaux, des rejets radioactifs de tritium importants ont été mesurés le 13 janvier dernier dans la nappe phréatique située dans son sous-sol.

Comme le nuage de Tchernobyl qui n’aurait pas dépassé les frontières, l’eau contaminée de la nappe phréatique ne représenterait aucun risque pour la population…

Une fois de plus, l’industrie nucléaire cherche à rassurer et à minimiser les conséquences d’un défaut de sécurité. Pourtant, l’Autorité de sûreté nucléaire Bordeaux révèle les risques pris par les agents d’EDF mal informés des conséquences d’une exposition au tritium et ayant procédé aux activités de maintenance. Elle fournira au Parquet de Poitiers ses appréciations sur la fuite qui constitue une infraction.

La Coordination antinucléaire 86 réclame que les origines et l’étendue de cette pollution radioactive soient clairement expliquées à la population, que la pollution soit surveillée ainsi que l’évolution de la radioactivité et qu’une enquête indépendante soit menée pour que la population connaisse les risques auxquels elle est exposée.

La "coordination 86 pour une sortie du nucléaire"
appelle à un
rassemblement jeudi 2 février
18h
devant le palais de Justice à Poitiers.

Coordination 86 pour une sortie du nucléaire (ACEVE, Amis de la Terre Poitou, Cap à gauche, Europe Ecologie-les Verts 86, Greenpeace 86, Les Alternatifs, NPA et NPA Jeunes 86, Solidaires 86, Vienne Nature) et le Collectif Sortir du Nucléaire 79


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306334

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Contre le nucléaire   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 28