NPA 86

Ecosocialisme ou barbarie ?

dimanche 27 janvier 2013 par redac-npa86

Texte d’Alexandre Raguet, en trois parties écrites de manières simples pour mieux comprendre l’ecosocialisme et ses enjeux.

En guise de conclusion : Un autre monde est possible !

L’éco-socialisme est possible et la fin du capitalisme est imaginable. Ne cédons pas à l’idée qu’il s’agirait de la fin de l’Histoire, d’un horizon indépassable. Cependant, afin de donner espoir aux peuples du monde entier et surtout, afin de faire comprendre qu’il faut se mettre en mouvement dès maintenant, il est urgent de savoir que nous pouvons obtenir des avancées au sein même du système. Je ne parle pas d’ « éco-socialisme » mais d’avancées, de mieux-être…

Dans plusieurs villes les transports en commun gratuits se mettent en place. Le Japon avance vers la sortie du nucléaire, tout comme l’Allemagne. En revanche, ces pays mènent toujours une politique d’exploitation capitaliste. Mais s’ils ont tout de même mis en place des choix « anticapitalistes » c’est parce qu’ils ont été poussés à le faire, grâce à des luttes victorieuses ou malheureusement à cause de catastrophes comme celle de Fukushima…

La révolution que nous espérons tant n’est pas nécessairement symbolisée par un grand soir ou un petit matin. Une révolution se construit. C’est pour cela que petit à petit nous devons affaiblir le capitalisme en obtenant des acquis écologiques et sociaux. Cela passe par l’unité de notre camp social sans sectarisme. Nos luttes doivent être les plus larges possibles et nous devons porter nos positions politiques éco-socialistes avec celles et ceux qui y croient.

N’ayons pas peur du consensus et du compromis puisque comme je l’ai développé tout au long de cet essai, le capitalisme ne peut accueillir l’anti-productivisme, l’écologie et le socialisme, même réformé avec de véritables réformes de gauche (si tant est qu’il est possible de réformer le capitalisme à gauche). A partir du moment où l’on est conscient de cela, nulle crainte que de s’allier à ceux qui croient encore aux vœux pieux du réformisme de gauche. Bien au contraire, il faut être capable de faire avancer nos revendications, sortir du rang d’éternels minoritaires et croire enfin qu’avec la pertinence de nos positions, basées sur « l’analyse concrète des situations concrètes » et sur des faits scientifiques objectifs par définition, ces dernières ne pourront s’avérer que pertinentes et victorieuses dans l’épreuve des faits.

Alexandre Raguet


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 263559

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 185