NPA 86

Compte-rendu de la rencontre du "RÉSEAU SYNDICAL INTERNATIONAL DE SOLIDARITÉ ET DE LUTTES"

mardi 2 avril 2013 par redac-npa86

Des représentants de 30 pays des organisations syndicales européennes, américaines, africaines, du Moyen-Orient et d’Asie ont participé entre les 22 et 24 Avril derniers, à la Bourse du Travail de Saint-Denis, à la réunion syndicale internationale. Y ont été réalisées trois tables rondes, coordonnées par des organisations qui ont convoqué la réunion, avec, donc, l’Union Syndicale Solidaires (France), la Confederación General del Trabajo (Espagne) et le CSP-Conlutas (Brésil).

Le thème de la première table a été la crise du système capitaliste. L’une des réponses des travailleurs est de construire un syndicalisme alternatif et de base (une forme de démocratie directe). La deuxième table traitait de la relation des mouvements sociaux et du syndicalisme de lutte, couverte à partir de la question de la précarisation du travail, de l’oppression des femmes, des immigrants, etc. La troisième table a porté sur les propositions des campagnes et des initiatives conjointes. 

Du débat a résulté l’approbation de deux résolutions, qui synthétisent les points d’accords existant entre les organisations à ce moment. La première, une déclaration qui exprime les principes généraux qui motivent l’unité et l’intégration des mouvements qui se sont réunis à Saint-Denis ; le type de syndicalisme que les entités présentes défendent (de lutte, démocratique, indépendant des gouvernements et des employeurs, et enfin, internationaliste) ; et, ces derniers constituent à partir de maintenant, le RÉSEAU SYNDICAL INTERNATIONAL DE SOLIDARITÉ ET DE LUTTE.

Le manifeste défend également le droit à l’autodétermination des peuples, en particulier la lutte palestinienne et le peuple Sarauhi (Sahara Occidental), le rejet de toutes les formes d’oppressions et de préjugés, et les droits des jeunes. 

La réunion a montré qu’un nouveau pas en avant dans l’organisation des luttes communes, définissant quatre campagnes centrales dans la prochaine période, a été franchi : les luttes syndicales communes contre la crise et ses conséquences, la défense des droits syndicaux et d’organisations, le développement d’actions de solidarité internationale avec le peuple palestinien et, enfin, la lutte pour l’égalité des droits, qui aura pour centre de la lutte contre l’oppression des femmes.

  La réseau syndical international aura une coordination composée des centrales qui ont convoqué la réunion, mais elle sera également ouverte aux autres entités intéressées.

  C’était une rencontre prometteuse.

Augusto Nobre


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306334

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 28