NPA 86

Pour une information alternative et militante.

vendredi 12 avril 2013 par redac-npa86

L’affaire Cahuzac, au-delà du scandale financier et démocratique qu’elle suscite, nous oblige à mettre en questionnement la légitimité des médias dominants. En effet, les socialistes nous parle de liberté de la presse parce que Mediapart a pu démasquer le Ministre fraudeur. Mais, nous sommes en droit d’interroger quelques pratiques qui ne peuvent persister dans un système où l’on parle de « démocratie ». Lorsque l’affaire Cahuzac est tombée, tous les autres journaux ont refusé de croire Mediapart. Mais le pire, c’est que Mediapart a peu de moyens, beaucoup moins que le Monde, Libération ou le Figaro. Il est donc difficile de croire que ces derniers ne savaient rien... au même titre qu’il est très difficile d’imaginer Hollande et Ayrault dans l’inconnu sur le cas Cahuzac. Malgré tout, admettons qu’ils ne savaient rien. Comment se fait-il alors, qu’ils n’aient, par la suite, rien su ? Comment se fait-il, que des journalistes comme Apathie aient complètement soutenu Cahuzac en enfonçant le journal d’Edwy Plenel et en défendant de manière inconditionnelle la vertu du Ministre de l’austérité ? Le cas du Front National et de son traitement dans la presse laisse aussi à désirer. Pourquoi les médias donnent-ils une telle tribune à ce parti ? En faisant passer Marine Le Pen pour une politique comme les autres, les médias font le jeu de la dé-diabolisation et donc, font avancer des projets diaboliques puisqu’il faut être dupe pour ne pas comprendre que la stratégie Frontiste du moment n’est que dans la communication. Le fond idéologique reste le même : l’homophobie, la xénophobie, l’islamophobie. Il faut le dire et c’est un travail de journalisme à accomplir.

Populariser une presse indépendante.

Localement, le NPA essaie de produire de l’information alternative, engagée certes, mais dans un esprit global objectif. C’est pour cela que nous allons lancer une amélioration de nos moyens de communications. Le site internet est déjà, depuis quelques mois, dans une forme de changement. Nous essayons d’y consacrer des articles sur l’actualité (compte-rendu, annonces...) et réactions rapides (communiqués). Le site sert aussi à mettre nos tracts, des textes de fond, il est également utilisé pour archiver l’ensemble de notre travail et les compte-rendu du Conseil Municipal. Nous constatons une ferme augmentation des visites. C’est pour cela que nous allons continuer à utiliser massivement cet outil pour tenter de l’ouvrir à une part plus importante de la population locale. Pour se faire, nous avons un compte sur Facebook et un autre sur Twitter. Nous allons essayer d’amplifier notre action grâce à ces outils, en lien direct avec le site. Les militants du NPA86 travaillent justement à la mise en place du meilleur fonctionnement collectif possible. Enfin, il nous reste également les supports « papiers ». Nos deux journaux, Tout est à Nous ! (national) et Prenons Parti ! (local). Le premier a vocation à donner de l’information sur la politique du gouvernement, les luttes nationales et internationales, la vie nationale du NPA, etc... Nous pensons cette outil essentiel et continuerons à le diffuser en essayant, si les ventes continuent d’être aussi bonnes, d’en commander plus chaque semaines.

Prenons Parti !, lui, est une véritable réussite. Là aussi, nous tentons d’améliorer son look pour le rendre plus attractif. L’idée d’un 8 pages, en revanche, reste maintenue. Nous le tirons pour le moment à 300 exemplaires. Notre volonté est de consacrer 5 pages au fond politique sur un thème déterminé qui englobe l’ensemble du journal. Les pages 7 et 8 répondent, elles, à l’actualité, sous forme de petits articles (des brèves). Nous invitons ceux qui le souhaitent à « s’abonner » c’est-à-dire à nous prévenir préalablement qu’ils souhaiteront avoir un numéro de chaque exemplaire. Les deux premiers numéros étaient sur la gratuité et l’éco-socialisme. Le troisième numéro, pour début mai, traitera de l’égalité des droits. Le numéro 4, en septembre, insistera sur l’idée d’un « Poitiers anticapitaliste », notamment à l’approche des Municipales.

Engagez-vous, à votre niveau !

Nous sommes aujourd’hui confrontés à un malaise certain : notre petit nombre. Cela est un véritable handicap pour populariser nos idées. Nous avons besoin, pour combler cela, de recruter de nouveaux militants. Mais nous avons aussi besoin que celles et ceux qui croient en nos idées, ou qui tout simplement pensent que nous avons notre place dans le débat politique, nous aident à leur niveau. Cette aide peut se faire par des dons, par des coups de main pour préparer une réunion, par un partage régulier de nos articles sur facebook, twitter ou par mail. Une multitude de possibilités pour faire avancer des idées anticapitalistes. En un clic, vous pouvez permettre à des gens de découvrir l’autogestion ou l’anti-fascisme, l’interdiction des licenciements ou l’éco-socialisme. Ce n’est pas rien donc engagez-vous dès maintenant !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 261885

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 354