NPA 86

A Civaux comme ailleurs, le nucléaire est un véritable danger !

samedi 25 mai 2013 par redac-npa86

Après les incidents survenus à la centrale nucléaire de Civaux dans la Vienne l’an dernier, le député-maire socialiste Alain Claeys a demandé cette semaine à la préfète de la Vienne "de prendre toutes les mesures nécessaires pour rappeler à l’exploitant ses obligations en matière de sûreté et de sécurité nucléaire." Nous ne pouvons que réagir à cette demande et apporter de réelles solutions face aux dangers de l’énergie nucléaire.

Centrale de Civaux : une épée de Damoclès au-dessus de la tête des Poitevins

En effet, en janvier 2012, une micro-fissure à la centrale de Civaux a entraîné une fuite de tritium dans les nappes phréatiques. La concentration de tritium y était alors 67 fois supérieure à la normale. Cet incident n’est pas un cas à part car 38 autres incidents de ce genre ont été recensés au cours de cette même année dans cette même centrale. C’est notamment pour cela qu’en avril dernier la centrale nucléaire de Civaux a été classée parmi les 4 centrales les plus dangereuses de France par l’ASN (Agence de Sûreté Nucléaire). L’ASN relève la "souplesse" des règles de sécurité incompatible avec une activité aussi dangereuse que celle-ci et une "tolérance trop grande pour les écarts constatés avec les normes en vigueur." Il est également nécessaire de rappeler que le site de Civaux n’est pas aux normes en cas de séismes. Les poitevins ont donc de quoi être inquiets !

Le nucléaire porte en lui la catastrophe comme la nuée porte l’orage

La France est le pays le plus dépendant de cette source d’énergie mais celle-ci est qualitativement la plus dangereuse. En effet, en quelques décennies le nombre d’incidents nucléaires est 300 fois supérieur aux prédictions de l’industrie nucléaire. Mais les dégâts engendrés par un accident de ce type ne s’arrêtent pas aux frontières comme nous avons pu le constater avec les catastrophes de Tchernobyl en 1986 et plus récemment Fukushima en 2011. Ces catastrophes créent des dégâts aussi bien écologiques (pollution des eaux, radioactivité dans l’air et la terre, les déchets nucléaires ne se recyclent pas...) qu’humains (malformation, cancer, leucémie, respirer 1 millionième de gramme de plutonium suffit à déclencher un cancer du poumon...).

Alors pourquoi nous fait-on croire que le nucléaire est si important que ça ?

Car nous vivons dans un système capitaliste qui vise à augmenter l’utilisation généralisée de l’énergie nucléaire, peu importe les risques. L’argent demeure prioritaire aux conditions de vie. Mais ce que les capitalistes oublient, c’est qu’eux aussi seront victimes des dégâts qu’ils ont engendré. Il est évident que dans un tel cas les classes sociales n’entrent pas en jeu.

Sortons du nucléaire le plus vite possible et imposons une autre société !

C’est pour toutes ces raisons que pour nous, contrairement à Alain Claeys, la solution ultime ne se limite pas à renforcer la sécurité des centrales mais bel et bien sortir du nucléaire ! Néanmoins nous sommes conscients que ce changement ne se fera pas sous un système capitaliste. C’est pour cela que nous devons ensemble imposer une autre société basée sur une production planifiée pour répondre aux besoins de tous et non pour enrichir une minorité qu’est la bourgeoisie. Nous ne sommes pas utopiques, la sortie du nucléaire est possible et réalisable en 10 ans. De plus contrairement aux fausses idées reçus il n’y aurait pas de perte d’emploi car il faudrait démanteler les centrales mais également développer les énergies renouvelables. Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoins pour autant de ressortir les bougies ! L’énergie nucléaire serait remplacées par des énergies renouvelables comme par exemple l’énergie solaire, les éoliennes, l’hydroélectricité (turbines aquatiques, énergies marines). D’autres solutions sont encore à développer.

Cependant il est impératif qu’il y ait une véritable prise de conscience collective du gaspillage d’énergie qui a lieu à chaque seconde. Nous devons stopper ce gaspillage et ce superflu de consommation d’énergie en commençant par éteindre les enseignes, les vitrines, les équipements informatiques et bureautiques des commerces, entreprises et collectivités en-dehors de leurs heures d’ouverture.

N’attendons pas que d’autres accidents se produisent, sortons maintenant du nucléaire et imposons ensemble une autre société ! Tout n’est qu’une question de choix politiques !


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 295747

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Contre le nucléaire   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 151