NPA 86

Conseil de Grand Poitiers : « - Allô, démocratie ? - Non, vous faites erreur ! ».

vendredi 2 août 2013 par redac-npa86

Grand Poitiers revête aujourd’hui une importance cruciale dans les choix politiques des poitevins. Cette institution s’occupe de ce qu’on appelle les investissements lourds (l’aménagement, les transports...). C’est également Grand Poitiers qui fixe les taux de la Contribution économique Territoriale (qui a remplacé la Taxe Professionnelle) et qui reverse les sommes aux différentes communes. Cette nouvelle « contribution », décidée par Sarkozy pour alléger les entreprises au nom de la « compétitivité » laisse un vide qui est complété par l’État (environ 7 milliards). Une fois de plus donc, un impôt est supprimé pour les patrons et le trou budgétaire qui s’en suit est bouché par un nouvel impôt depuis 2009, payé par la population. En fait, Grand Poitiers décide de l’essentiel des choix politiques, notamment vis-à-vis du poids des sommes en jeu, mais aussi pour infliger des ponctions supplémentaires à la population.

L’autre problème, c’est que les membres de ce conseil ne sont pas élus au suffrage direct. Il s’agit d’un assemblage assez édifiant, puisque les différentes communes adhérentes envoient un peu qui elles veulent pour siéger. Vous imaginez donc qu’il y a une carence inadmissible de femmes ; la loi obligeant la parité n’étant pas de vigueur ici...

Au-delà de cela, cette représentation vide de pouvoir la seule institution communale pour laquelle les poitevins et les villes alentours votent, la seule qui est donc légitime : le Conseil Municipal. Un simple calcul permet de déterminer à quel point les votes ne sont pas respectés. Déjà au Conseil Municipal de Poitiers, Maryse Desbourdes qui représente 6,24% de poitevins (résultats des Municipales de 2008) ne représente que 1,88% des élus... alors imaginez au Conseil de Grand Poitiers.. ! Il s’agit d’une véritable négation des principes démocratiques, malgré des règles démocratiques de représentativités pas vraiment révolutionnaires. Les garants de la V ème République n’arrivent même pas à respecter leur saupoudrage de démocratie, au niveau national comme au niveau local.

La conséquence est double. D’un côté l’illégitimité des décisions prises par cette institution est réelle. Pourtant, de plus en plus de décisions sont reléguées à Grand Poitiers. De l’autre une population qui est éloignée des choix politiques et de la politique en général. De plus en plus, avec ce système de suffrage indirect, se crée une caste politicienne complètement déconnectée de la vie « normale ».

Les Municipales qui se profilent à moins d’un an gardent-elles l’importance qu’elles avaient ? La question se pose surtout pour les Municipalités des petites communes... Mais pas seulement ! La farce joue également un rôle de renforcement du bipartisme et de la pensée unique dans le libéralisme, puisqu’il s’agit d’une chambre non-élue. Et, seuls les partis de gouvernement ont les moyens de présenter des listes dans l’ensemble des communes de Grand Poitiers et surtout de s’y faire élire. Même en admettant que les anticapitalistes fassent 6,24% dans chaque communes de Grand Poitiers, cela ne donnerait pas, pour autant, 6,24% de représentativité pour les anticapitalistes, mais 0 (à moins que des listes ne soient élues au premier tour, ce qui est peu probable, notamment à Poitiers).

Nous demandons donc l’élection du Conseil de Grand Poitiers au suffrage direct, à la proportionnelle intégrale et avec la possibilité du droit de vote pour tous, afin que cette structure gagne un caractère démocratique, au moins dans la représentativité.

Nous appelons également à lutter contre les délégations de services pour enrayer la gestion privée qui ne nous satisfait ; son but lucratif mettant au centre de sa gestion le profit et non la qualité sociale et écologique.

Nous nous prononçons pour une inter-communalité de projet (eau, ordures ménagères...), sous forme de structure publique qui évite la concurrence entre les communes et place le service et l’emploi avant les bénéfices.

AR


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 261885

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 326