NPA 86

Révolutionnons ces institutions pour libérer la démocratie.

lundi 14 octobre 2013 par redac-npa86

Article issu du journal "Prenons Parti" n°4.

La démocratie représentative et la 5ème République ont fait leur temps.

La réalité de ces fondements démocratiques, est que leur configuration institutionnelle, y compris au niveau local, est la moins démocratique de toutes.

Fondée sur une logique de pouvoir concentré sur une minorité, le vote a alors pour rôle la légitimation d’un pouvoir sur lequel la population n’aura, par la suite, aucune possibilité d’agir ou même d’influer, de manière légale.

Au niveau national, c’est le Président de la République qui a un rôle de monarque élu. Son rôle et son pouvoir sont beaucoup trop forts. Le Président a la possibilité d’appuyer sur le bouton nucléaire : rassurant lorsque l’on sait que Le Pen était au second tour en 2002 !

Au niveau local c’est le Maire qui joue le rôle du Baron. Il est le chef du Conseil Municipal, dans lequel il décide de donner ou non la parole. La configuration quasi bipartiste des suffrages électoraux et l’hégémonie du PS à Poitiers, par exemple, donnent lieu à des scènes qui n’ont pas leurs places dans la société que l’on souhaite. En effet, tous les éluEs votent automatiquement pour ce que le Maire décide à partir du moment où ils sont membres de l’exécutif. C’est la règle pour siéger, c’est dans ce piège que tombent un certain nombre de partis de gauche à Poitiers, espérant influencer les choix politiques de l’intérieur, lorsqu’il ne s’agit pas de comportements opportunistes.

Ce que nous souhaitons développer, c’est une nouvelle République, européenne, construite pour et par les peuples et appuyée sur leurs mobilisations populaires.

Nous souhaitons que la démocratie soit permanente, que les éluEs puissent être contrôlés, révoqués s’ils ne respectent pas leurs mandats.

Nous voulons que les éluEs soient rémunérés au niveau du salaire moyen de la population. Notre démocratie ne permettra pas, non-plus, le cumul des mandats.

Enfin, nous nous battons pour que les élections soient à la proportionnelle intégrale, afin que le vote de chacun soit représenté dans les instances.

Tous ensemble, nous pouvons porter cette voix et l’imposer avec l’objectif d’une véritable démocratie populaire dans toutes les sphères de la vie publique, des institutions politiques, jusqu’aux entreprises, en passant par les Université, les lycées, ou encore les quartiers et les villages.

Alexandre Raguet


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306787

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3