NPA 86

Décryptage d’un tract FN distribué à Poitiers.

mardi 5 novembre 2013 par redac-npa86

Des poitevinEs, ont certainement trouvé dans leur boîte aux lettres un tract du Front National assez original. Nous tenons ici à faire un petit décryptage de ce dernier que vous pouvez trouver ci-dessous.

La première remarque (qui n’est pas des moindres) est que ce tract n’est pas signé. Le seul moyen de voir qu’il s’agit du FN (à part de lire le texte) est de gratter les deux cases du bas où votre avenir est gravé : soit vous êtes fait pour rejoindre le FN maintenant, soit très bientôt...

Manipulation ?

Nous n’allons pas reprendre l’ensemble des points, mais il est clair que les suggestions « oui » ou « non » ne sont pas contradictoires au vu des questions posées. « Je pense que les Mosquées ne doivent pas être financées par l’argent public ». Oui, effectivement, mais c’est pareil avec tous les financements publics à des associations cultuelles alors ? Même lorsque l’on donne de l’argent public aux écoles privées, ce qui est beaucoup plus répandu que de l’argent public pour les Mosquées. On voit bien ici une manière habile de faire dans l’islamophobie, il est vrai plutôt porteuse de nos jours électoralement mais pourtant toujours aussi odieuse !

« Je pense qu’il n’y a pas assez de démocratie en France et qu’il faut plus de référendums et une Assemblée Nationale plus représentative des différents courants d’opinion. ». Si les référendums du FN ressemblent à leurs questionnaires, ont est mal barré ! Parce que la démocratie se limite à la réponse par un « oui » ou un « non » à une question élaborée par une élite ? Pas un mot sur la révocation des élus, le cumul des mandats, la démocratie dans les entreprises, les syndicats, les assemblées de quartiers... peut-être parce que le FN défend une démocratie encore moins démocratique que l’actuelle en fait (et il faut le faire...) ?

FN : un parti ni de droite ni de gauche ? Pas de gauche pour sûr ! Le FN est bien du côté des patrons.

« Je trouve profondément injuste que les grands groupes du CAC40 paient moins d’impôts que les PME, PMI, artisans et commerçants ». On sent bien toute la compassion pour les petits propriétaires... Mais le plus injuste dans l’affaire, c’est aussi (surtout) que le SMIC et les salaires des travailleurs sont trop bas, que les entreprises licencient des milliers de personnes... Que propose le FN ? D’augmenter le SMIC et les salaires ? Bien sûr que non ! D’interdire les licenciements ? Et puis quoi encore ! Pourtant, sans ce genre de mesure, il n’est pas possible d’imposer une politique pour les travailleurs et les jeunes. Le FN est donc bien du côté des patrons ! D’autant plus qu’il est démagogique de défendre les « PME ». Certaines PME sont cotées en bourse et exploitent lamentablement leurs salariéEs !

Un parti raciste, homophobe et sécuritaire.

Dans trois propositions, nous retrouvons bien le fond de commerce de l’extrême-droite. Le triptyque xénophobe, réactionnaire, sécuritaire.

« Je pense que la justice est trop laxiste avec les délinquants et les criminels  ». On remarque déjà que les délinquants sont mis sur la même ligne que les criminels... belle amalgame ! Et pour savoir si la justice est trop laxiste, encore faudrait-il savoir de quoi l’on parle ? Que défend exactement le FN, la peine de mort ?

« Je pense que la France devrait défendre ses valeurs traditionnelles aujourd’hui malmenée ». Encore une fois, de quoi parle-t-on ? Nous comprenons bien où veut en venir le FN. Mais il serait bien de dire clairement les choses, non ? Cette phrase, on s’en doute fortement, vise le « mariage pour tous ». Notons au passage que ces deux phrases incriminent toutes les deux le Ministre de la Justice, Mme Taubira, récemment comparée à un singe par une candidate du FN aux Municipales...

Enfin, la thématique sans laquelle un tract ne pourrait pas être du FN : l’immigration. « Je pense que la France ne peut plus se permettre d’accueillir une immigration supplémentaire.  ». Pas besoin ici d’en écrire des tonnes, nous vous renvoyons à l’article suivant démontrant le contraire ICI

Le FN change de « com’ », mais le fond reste évidemment dégueulasse. L’heure n’est pas à tomber dans la démagogie, mais bien à imposer une autre politique, qui augmente les salaires, interdise les licenciements, sorte du nucléaire ; l’heure est à prendre la rue pour en finir avec le capitalisme et son lot d’injustices.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306787

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2