NPA 86

Compte-rendu Meeting avec Olivier Besancenot Poitiers !

jeudi 28 novembre 2013 par redac-npa86

Merci à @Séverine Lenhard du @Peuple Citoyen pour les photos.

Le lundi 25 novembre dernier, le NPA de la Vienne organisait à Poitiers un meeting avec Olivier Besancenot.

Une militante poitevine a d’abord introduit la discussion en relatant l’activité locale du NPA et en relançant l’offre unitaire au Front de Gauche pour les prochaines municipales.

Ensuite, Olivier est revenu sur l’actualité politique, notamment sur les luttes bretonnes contre les licenciements mais aussi sur la révolte lycéenne contre les expulsions d’étrangers.

Puis le débat a tourné autour de différents points, tels l’engagement, la fiscalité, les questions internationales, l’écologie etc...

Tout cela devant 170 personnes comprenant beaucoup de jeunes. Près de 30 journaux L’anticapitaliste ont été vendus et une dizaine de personnes ont pris contact.

Assurément ce fut un véritable succès.

Reste désormais à s’engager pour une autre société : contact npa86.org

Intervention de Manon pour le NPA 86.

Bonsoir,

avant qu’Olivier fasse son intervention, je vais parler rapidement du NPA de Poitiers, des luttes dans lesquelles nous sommes engagés, mais également des élections municipales qui auront lieu en mars prochain.

Tout d’abord je voudrais rappeler qu’à l’heure actuelle il est urgent et important de s’engager politiquement si nous voulons mettre en place une autre société qui serait débarrassée du capitalisme.

Une société antiraciste, antifasciste, féministe et écologiste.

Il faut montrer à ce gouvernement que l’opposition n’est pas à droite mais bien à gauche.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le NPA existe à Poitiers, nous avons même une élue à la mairie de Poitiers (Maryse élue en 2008 avec la liste PAG lcr /alternatifs 6,24% et aujourd’hui soutenue par la GA, les Alternatifs et le NPA).

Nous menons tout au long de l’année des luttes dans le cadre national (réformes des retraites...) mais aussi des luttes locales car la politique du gouvernement est relayée par la municipalité de Poitiers (PS).

Quelques exemples de luttes locales :

Avec le collectif DNSI nous sommes impliqués dans la défense des sans-papiers, à Poitiers des Rroms ont récemment été expulsés. Nous sommes pour la régularisation de tous les sans-papiers et le droit de vote des étrangers à toutes les élections.

Il y a également le collectif de défense de l’ancien théâtre. Comme vous le savez, la mairie PS a décidé de vendre le théâtre au prix de 510 000€ pour y installer à la place des bureaux, des commerces et des logements de luxe. Cette décision est pour nous inadmissible, ce lieu doit rester un lieu culturel et dans le domaine public.

A une vingtaine de km de Poitiers se situe la centrale nucléaire de Civaux. Elle a récemment été classée parmi les plus dangereuses de France. Le nucléaire est un véritable danger, nous devons exiger la fermeture de la centrale de Civaux comme toutes les autres centrales d’ailleurs, et développer les énergies renouvelables qui sont sans danger.

Nous nous impliquons aussi dans la lutte contre l’extrême-droite qui est de plus en plus présente à Poitiers. Nous devons ensemble faire reculer le FN et les autres groupuscules racistes. Nous devons les empêcher de distribuer tranquillement leurs tracts sur le marché, décoller ou recoller leurs affiches, mais surtout faire comprendre aux gens que l’alternative à ce gouvernement est à gauche et non pas à l’extrême-droite !

Pour cela il est nécessaire de construire une véritable opposition de gauche, unitaire, notamment pour les élections municipales.

Nous cherchons à construire une liste citoyenne soutenue par toutes celles et ceux qui se retrouvent dans une perspective anticapitaliste, écologiste, antiraciste...

Cette liste sera indépendante politiquement du PS au 1er comme au 2nd tour et défendra un programme 100% à gauche. Nous proposons au FDG, à EELV et à l’ensemble des citoyens se retrouvant à la gauche du PS de construire cette liste avec nous. Nous proposons des mesures comme la gratuité des transports en commun.

Nous défendons cette idée depuis 6 ans puisqu’elle est juste socialement, écologiquement responsable et financièrement réalisable. Dans toutes les villes ou les transports gratuits existent, la fréquentation augmente, le nombre de voitures diminue et il n’y pas de problème de financement.

Pour les prochaines élections municipales, la candidate de l’UMP a annoncé qu’elle souhaitait elle aussi mettre en place la gratuité des transports en commun. C’est une bonne chose que nos idées soient reprises cependant elle reste une candidate de droite qui défendra un programme de droite.

Pendant 6 ans l’UMP et le PS ont moqué cette mesure et comme par magie, à l’approche des élections, l’UMP la reprend alors que l’idée des bus gratuits a fait son chemin dans la population (et certainement pas grâce à eux).

Pour en revenir à notre liste nous voulons que ce soit une liste dont le programme est élaboré collectivement, où tout le monde participe à la campagne.

Et si nous avons des élus au conseil municipal tout le monde participera à la préparation des conseils, chacun aidera les élus à préparer leurs interventions. De plus, les élus feront des comptes-rendus après chaque conseil municipal. Ce travail collectif sera fait tout au long du mandat.

Si parmi vous des gens sont intéressés pour être sur notre liste ou si vous connaissez des gens intéressés, n’hésitez pas à venir en discuter avec nous après le meeting ou alors sur notre site internet ou notre boite mail.

Nous tenons une table à l’entrée de la salle où vous trouverez notre journal national et local, des brochures et des coupons pour la souscription.


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 262315

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 85