NPA 86

Le programme de la liste "Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne".

vendredi 14 février 2014 par redac-npa86

Le programme en page sur Calaméo : http://fr.calameo.com/read/00318364...

 Osons Poitiers écologique, sociale, solidaire et citoyenne

Notre liste rassemble Europe Ecologie Les Verts, le Parti de Gauche, Ensemble (membre du front de gauche), le Nouveau Parti Anticapitaliste et des citoyen.ne.s engagé.e.s dans la vie syndicale, associative, culturelle et sportive de notre ville.

Nos mobilisations partagées (contre la LGV, le nucléaire, le cumul des mandats, la vente du théâtre, Notre-Dame-des-Landes, pour le droit des migrants) nous conduisent à proposer ensemble un autre modèle de développement. Un modèle solidaire, sobre, respectueux de l’environnement, des ressources naturelles et des habitant.e.s, appuyé sur les valeurs de liberté, égalité, fraternité et laïcité.

Ce rassemblement marque notre volonté de proposer une alternative à gauche nécessaire pour lutter localement et concrètement contre le dérèglement climatique et l’austérité imposée par le libéralisme économique et financier à Poitiers comme en Europe.

Notre programme est axé sur une plus juste redistribution des richesses, sur la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité.

Nous ne le réaliserons pas seuls : à Poitiers la démocratie doit se construire sur la consultation régulière des habitant.e.s et une réelle participation citoyenne.

Il est plus que temps de mettre en œuvre des projets concrets qui ouvrent une voie écologique, sociale, solidaire et citoyenne.

Osons, dès le premier tour mettre en tête notre liste

Osons voter pour une vraie politique de gauche et écologique

Osez avec nous

 Favoriser l’autonomie

Notre engagement : Choisir ensemble des solutions de proximité pour concilier l’autonomie de chacun.e et celle de la collectivité avec la préservation des ressources naturelles. Favoriser des coopérations locales créatrices de lien social.

Autonomie alimentaire

  • Enrayer l’étalement urbain en stoppant les nouveaux projets (grandes surfaces, routes,…) ayant une emprise sur les terres agricoles.
  • Développer le recours aux producteurs locaux en polyculture paysanne dans les services de restauration assurés par la collectivité (cantines…).
  • Favoriser les filières courtes et créer des zones de production agricoles Bio autour de l’agglomération.

Autonomie énergétique et préservation des ressources

  • Tendre vers plus de sobriété énergétique et d’économie d’énergie : développement du conseil aux Poitevins (aides financières et techniques) pour l’amélioration thermique des bâtiments, isolation thermique des bâtiments communaux, éclairage nocturne économe à détecteur de présence, règlementation plus stricte des panneaux publicitaires.
  • Développer et valoriser la production locale d’énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse,) pour les besoins locaux.
  • Étudier la production de biogaz à partir des boues de la station d’épuration (carburant pour les bus).
  • Équiper les bâtiments communaux lors des restructurations importantes de panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques.
  • Préserver la ressource « eau » en acquérant les zones de captages et en développant des activités agricoles ou sylvicoles sans pesticides, ni intrants chimiques.
  • Droit au logement et à la mobilité
  • Lutter contre le logement insalubre ou énergivore.
  • Préempter les immeubles ou logements non occupés et les transformer en logements sociaux plus particulièrement en centre-ville.
  • Réserver un certain nombre de logements à disposition de familles en grande difficulté ou à la rue (autochtones ou migrants) en solution d’attente.
  • Proposer systématiquement le relogement après une expulsion locative.
  • Augmenter la fréquence et réorganiser le réseau de bus de façon à mieux relier les quartiers entre eux ou les communes périphériques entre elles.
  • Développer les coopérations territoriales dans le but d’améliorer l’offre des transports en commun, au-delà du périmètre de l’agglo.

 Redistribuer

Notre engagement : Faire des choix budgétaires qui permettent de répondre au mieux aux besoins des habitant.e.s Favoriser le développement de services publics de proximité et accompagner les initiatives coopératives plutôt que de grands projets dispendieux.

Amélioration des conditions de vie

  • 0% d’augmentation des taux d’impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation) pendant la mandature.
  • Baisser les tarifs des transports, étudier la faisabilité de la gratuité puis consulter la population par référendum.
  • Moduler les tarifs des services municipaux selon les revenus et avec plus de tranches.
  • Privilégier l’usage à la possession : ouvrir une « outilthèque » et une « ressourcerie-recyclerie ».
  • Déployer des « dispensaires » de proximité en collaboration avec les professionnels de santé.
  • Favoriser les structures multi-sports, répondant au plus grand nombre de pratiquants.

Développement des services publics et de l’économie sociale et solidaire

  • Re-municipaliser la gestion des déchetteries, et à moyen terme la collecte des déchets.
  • Lutter contre le gaspillage de l’eau (fuites du réseau et surconsommation). Dans le cadre de la régie des eaux, étudier une progressivité des tarifs en fonction de la consommation.
  • Développer les capacités d’accueil pour les enfants de moins de 3 ans, et la formation des professionnel.le.s du secteur.
  • Soutenir l’activité économique sous conditions écologiques et sociales.
  • Lancer un vaste programme de rénovation et d’isolation thermique des bâtiments communaux, source d’économie financière et de création d’emplois locaux.
  • Soumettre les marchés publics à des critères de coût carbone, des critères écologiques sociaux et solidaires.

 Inventer et créer

Notre engagement : Impulser et accompagner des initiatives originales et créatives pour donner une réalité à nos aspirations à vivre autrement.

  • Soutenir et favoriser les initiatives citoyennes d’auto-organisation, d’éducation populaire et de partage de savoirs.
  • Reconquérir la rue et en faire un lieu de rencontres et d’échanges : végétalisation sous toutes ses formes (arbres fruitiers, campagne de plantation, jardins en pied d’immeuble), piétonnisation temporairement des rues, etc.
  • Dynamiser les systèmes d’échanges locaux et créer un portail multiservices numérique dans le but d’échanger des services.
  • Développer des espaces de gratuité comme les « boîtes à livres ».
  • Préempter des locaux commerciaux pour en maîtriser les loyers en centre-ville, afin de diversifier l’offre de commerces et de service à prix modérés.
  • Offrir des débouchés et des possibilités de développement local aux innovations, utiles socialement, provenant des brevets et découvertes de la recherche de l’Université.
  • Créer un lieu emblématique de convergence et de rayonnement numérique, de co-working (espace de travail partagé), d’entreprise 2.0, fablab, un lieu d’échange de savoirs et de compétences, un lieu de visibilité à la création pour favoriser le développement économique de la ville.
  • Ralentir la ville : élargir le périmètre du centre-ville en intégrant le Clain et la Boivre et créer une zone 30 sur les boulevards circulaires. Passer la pénétrante à 50 km/h maximum avec voies cyclables, arbres et arrêts de bus.
  • Limiter l’exposition des riverains aux émissions des antennes relais.
  • Favoriser la biodiversité, par exemple en implantant des ruches dans les espaces communaux.

 Faire mieux avec et pour les habitant.e.s

Notre engagement : Améliorer le quotidien de toutes et de tous. Favoriser l’implication dans la vie de la Cité.

Mieux dans mon habitation, mon quartier, ma ville

  • Favoriser le vieillir ensemble et l’intergénérationnel, développer le logement partagé, développer des structures d’accueil municipalisées à des tarifs modérés.
  • Verdir davantage la ville dans les faubourgs et quartiers et reverdir l’hypercentre.
  • Sécuriser les déplacements pour les personnes handicapées, les cyclistes, les piétons (notamment avec poussettes). Développer les zones 30 ; déployer la location de vélos et voitures dans les quartiers.
  • Améliorer l’accès au sport et à la culture (amplitude horaire élargie des équipements tout en veillant aux conditions de travail des personnels).
  • Favoriser la vie associative (simplicité d’accès aux salles de réunions et coûts modérés, augmentation du nombre de panneaux d’affichage libre).
  • Renforcer les effectifs des médiateurs de rue, développer le lien avec les services de prévention de police.

Faire vivre la démocratie locale, la vie citoyenne

  • Consulter localement les habitants pour les choix budgétaires et politiques majeurs (devenir du palais de justice par exemple, etc.).
  • Élargir le champ des budgets participatifs à davantage d’actions et encourager les habitants à y participer.
  • Ouvrir la vie démocratique municipale, y compris aux résidents étrangers : commission extramunicipale, conseils de quartiers, référendums locaux.
  • Rétablir la confiance et la fraternité en supprimant la vidéosurveillance et les atteintes aux libertés publiques, en privilégiant la présence humaine.
  • Appliquer strictement les principes de la laïcité dans les choix politiques et budgétaires.
  • Gouverner la ville en respectant les groupes politiques et leur liberté d’expression avec un travail transversal entre les élu.e.s et les citoyen.ne.s sur les grandes décisions politiques

 ZOOMS

Pour le droit des Femmes

  • Parce que les femmes subissent davantage la précarité, les violences, nous nous engageons à :
  • Assurer le respect de l’égalité professionnelle femmes hommes pour les personnels communaux.
  • Développer les structures d’accueil pour les femmes victimes de violence, avec hébergement, aide psychologique, aide à la recherche de logement et d’emploi.

Culture

Parce que la culture est un besoin fondamental, nous nous engageons à :

  • Multiplier les lieux de créations et de pratiques notamment pour les jeunes.
  • Diversifier l’offre culturelle dans les quartiers et dans l’hyper centre.
  • Soutenir la variété des expressions culturelles.

Transport

Parce que la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre, responsables des dérèglements climatiques, passe par la diminution de l’usage de la voiture au profit de celui des transports collectifs et des modes de déplacements doux. Nous nous engageons à :

  • Étudier la faisabilité de la gratuité des transports et consulter la population par référendum sur ce sujet.
  • Augmenter la fréquence de bus avec un bus toutes les 10 minutes aux périodes de pointe.
  • Multiplier les points de mise à disposition des vélos (électriques ou pas) dans les quartiers et les communes de Grand Poitiers.
  • Faciliter et inciter au changement de moyens de transport en proposant une carte unique multi transports (Otolis, bus, vélos).

Parce que 45% des voitures entrant dans Poitiers chaque jour viennent des communes hors Grand Poitiers, il est nécessaire d’agir au-delà de l’agglomération. Nous proposons de :

  • Installer des parcs relais dans les communes de Grand-Poitiers sur les axes d’entrée de Poitiers et de proposer pour ces trajets une tarification avantageuse à 1 euro aller-retour.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 261885

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Osons Poitiers, écologique, sociale, solidaire et (...)   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 351