NPA 86

Réaction du collectif de défense de l’ancien théâtre suite à la signature du permis de construire.

mardi 31 mars 2015 par redac-npa86

"Subjugué par le chez d’œuvre" ! Voilà les promoteurs programmant le saccage du théâtre atteint du cynisme le plus insupportable : la glace de Pansart n’a de sens que dans un théâtre. Qui dit parmi ceux qui cherchent à toute force à vendre ce ridicule projet d’une salle d’arts visuels dans les sous-sols d’une galerie commerciale, basse de plafond et interdisant donc toute expo d’envergure, qui dit que cette glace sera désormais le simple décor du hall qui mène aux commerces quand elle a été pensé en sésame aux spectacles qui abritaient ces lieux ?

Le chef d’œuvre, M. Dorchie, c’est le théâtre lui-même, celui que vous vous apprêter à détruire avec vos amis qui vous ont confié la charge de créer l’alibi du saccage. Dans le carton de votre projet, va disparaître la salle et ses superbes volumes, le foyer, la salle de danse, les lignes des accès à l’étage, et même l’équilibre de la façade. Dans votre carton, il y a la surélévation du bâtiment construite pour le bonheur des bourgeois qui rêvent de terrasse sur le cœur de la ville et se l’offriront pour un prix bien supérieur à la vente bradée de l’œuvre de Lardillier. Il y a tout cela dans les cartons de ces "amis d’une salle d’arts visuels" qui aurait dû voir le jour dans un lieu plus adapté pour connaître l’avenir qu’on lui promet.

A cet endroit, si cette salle naît (et nous ferons tout pour que cela ne soit pas le cas), elle ne sera tout au plus qu’une stèle posée sur un cadavre. Drôle d’ambition pour ce qui se veut un nouveau rendez-vous des arts vivants. "


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 263559

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour le Théâtre de Poitiers   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 197