NPA 86

Communiqué du NPA. On y croyait à l’abandon de la LGV Poitiers-Limoges.

mardi 11 octobre 2016 par redac-npa86

Mais les soutiens de cette ligne, peu nombreux mais actifs, ont eu le feu vert d’un Président de la République qui ne pense qu’à sa réélection.

Face à autant d’aveuglement, nous éprouvons de la colère, cette ligne dont la DUP a été annulée par le conseil d’état en avril 2016, ne doit pas se faire, car elle ne le peut pas, elle est inutile et absolument pas financée.

Mais ils ont quoi ces politiciens (monarques) dans la tête ?

Monsieur CLAEYS doit se réjouir, lui le fervent défenseur de cette ligne, mais les poitevins payent par leurs impôts les études de cette ligne (375 000 euros pour Grand Poitiers et la même somme pour le département de la Vienne) et personne n’en parle...

Avec cet argent, nous pourrions investir pour des transports collectifs gratuits qui répondent aux besoins quotidiens des habitants.

Les riverains vont être impactés pour de nombreuses années, et il n’est pas certain que le président actuel gouverne aussi longtemps.

De l’argent pour la réponse aux besoins, pas pour des projets inutiles qui satisfont quelques élus irresponsables !

Poitiers, le 11 octobre 2016.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306646

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Contre le barreau LGV Poitiers-Limoges   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 139