NPA 86

22 mars, début d’une lutte prolongée ?

jeudi 22 mars 2018 par redac-npa86

Après la manifestation du 22 mars à Poitiers...

Ne nous y trompons pas, nous sommes bien le 22 mars 2018… c’est-à-dire exactement 50 années après le déclenchement de Mai 68 et ce qui fût la plus grande grève générale du XXème siècle avec près de 10 millions de grévistes, et des actions, manifestions, occupations durant près d’un mois.

Aujourd’hui, nous n’en sommes pas là. Bien que la mobilisation soit au rendez-vous, avec plusieurs milliers de grévistes et manifestants à Poitiers, dont de nombreux jeunes, beaucoup de fonctionnaires, mais aussi des salariés du public.

A Poitiers, dans les quelques 5000 manifestants, notons la présence d’un beau cortège de jeunes (lycéens et étudiants), dynamique et radical dans ses revendications.

JPEG - 177.9 ko

La répression, encore…

Déjà le 15 mars des éléments de répressions contre des manifestants jeunes avaient eu lieu (1), ce jeudi 22 mars, à nouveau, des lycéens furent victimes de violences policières devant leur lycée, à Victor Hugo. Le NPA rappelle son attachement à la démocratie populaire, que ce soit dans les entreprises, dans les lycées, les facs… les policiers n’ont rien à y faire, ils n’ont pas à venir empêcher les blocus, les assemblées générales, les prises de parole publiques. Il en va de la vie démocratique ! Les revendications pour assurer nos droits démocratiques et notre intégrité physique (il y a eu du gazage et du matraquage ce matin) doivent être associées à nos exigences sociales à l’avenir.

Ce n’est qu’un début…

Le 22 mars ne peut être que le début d’une lutte prolongée si nous voulons avoir la moindre chance de faire reculer le gouvernement. C’est ce que nous avons voulu exprimer à travers le tract (2) que nous avons distribué au cours de la manifestation poitevine, ainsi qu’aux passants. Etre nombreux en manifestation, c’est bien, c’est essentiel, mais ce n’est rien à côté de ce que nous devons faire dès demain c’est-à-dire organiser des assemblées générales, discuter d’une prochaine journée de mobilisation, de la grève reconductible, des caisses de grève… Bref, pour gagner, nous avons besoin d’une stratégie de lutte qui mêle unité syndicale, unité politique à gauche, perspectives politiques, radicalité, prise en compte des différentes revendications qui émergent de la société (écologie, migrants, etc.). Ensemble, nous pouvons le faire, continuons le combat !

(1) http://www.npa86.org/spip.php?artic...

(2) http://www.npa86.org/spip.php?artic...


Portfolio

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 306787

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour le service public   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5