NPA 86

Communiqué Unitaire contre la répression

lundi 10 décembre 2018 par redac-npa86

Depuis les manifestations du Premier décembre, une campagne de peur est orchestrée par Macron et les médias des milliardaires : arrestations par centaines, peines de prison, demandes de l’intervention de l’armée et d’un permis de tuer pour les policiers, affirmation par Castaner que certain-es manifestant-es se prépareraient à tuer à Paris ; jeunes et moins jeunes blessé-es gravement du fait de l’ordre de tirer avec des flashball en visant le visage ; dizaines de jeunes contraints sous la menace de policiers à rester longuement à genoux, mains sur la tête à Mantes la Jolie -l’image fait le tour du monde. Samedi soir, à Poitiers, les gilets jaunes ont encore été gazés au rond point d’Auchan sud.

Macron et ses commanditaires capitalistes font tout pour terroriser les gilets jaunes, les lycéen-nes, les défenseur-es du climat.

Mais toutes et tous ont manifesté le 8 décembre, malgré les flash ball par dizaines, l’air asphyxié par les lacrymogènes, malgré les blindés de la gendarmerie, la police à cheval et les chiens policiers, malgré ce petit air d’état militaro-policier.

D’après les chiffres officiels, un-e manifestant-e sur cent a été interpellé-e. 80 000 agents des forces de l’ordre face aux 130 000 manifestant-es annoncé-es. C’est une guerre à son peuple que Macron mène ainsi.

Le mouvement continue, toujours plus déterminé ; il est toujours très populaire, et un mouvement se développe dans la jeunesse. C’est un peuple qui n’a pas peur qui se lève face à Macron et aux profiteurs de l’ISF.

Nous sommes parmi ce peuple qui n’en peut plus de cette vie-là, parmi celles et ceux qui savent que c’est maintenant qu’il faut agir, continuer à agir. Nous sommes debout face à ceux qui nous veulent à genoux. Macron doit céder immédiatement : retrait des taxes, franche augmentation du SMIC et des retraites, retour de l’ISF,etc. Alors que nos campagnes et nos petites villes se meurent, il faut défendre les maternités- comme celle du Blanc - et les hôpitaux de proximité- comme celui de Chatellerault -, développer des transports en commun et tous les services publics nécessaires-comme la trésorerie de Gençay- ; une vraie lutte pour une planète vivable passe par là.

Soyons, plus que jamais, ce lundi encore, sur les rond-points, et aussi dans les entreprises, dans les lycées et les universités, soyons debout plus que jamais. Puis, le 14 décembre, une mobilisation syndicale est prévue au départ du CHU ; saisissons nous de cette opportunité. C’est un nouveau "tous ensemble" qui est en marche face au président des riches.

Signataires : le groupe France insoumise Maillochon, Ensemble !86, PCF86, GénérationS, NPA86, PG86


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 315228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués reçus   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 121