NPA 86

Est-il encore possible de manifester à Poitiers ?

dimanche 7 février 2010 par redac-npa86

Communiqué de presse du 7 février 2010.

300 personnes ont manifesté calmement samedi à Poitiers, à l’appel de plusieurs associations, syndicats et partis politiques, pour que soient respecté les droits des sans papiers. Au moment de la dispersion de la manifestation, la police, avec à sa tête le directeur départemental de la sécurité publique, s’est livrée à une véritable provocation en procédant à un encerclement de la manifestation avec des contrôles d’identité et des interpellations, parfois musclées, visant systématiquement des jeunes.

L’omniprésence tout au long du cortège de très nombreux CRS en tenue d’intervention et de la BAC (la très mal nommée Brigade Anti Criminalité) constitue déjà une provocation. L’acharnement policier contre les jeunes militants est insupportable.

De plus en plus de jeunes manifestent contre les injustices qu’ils subissent. La seule réponse du pouvoir est la répression. Comme il tente de réprimer toutes celles et tous ceux qui se mobilisent au travers le pays (les Conti, les lycéens, les faucheurs volontaires...). La force publique va jusqu’à fermer les bars de Poitiers quand ils sont des lieux de distraction.

La BAC poitevine fait beaucoup de zèle en harcelant les jeunes (contrôles d’identité répétés toute la journée, interpellations et gardes à vue sans motif...). Le NPA86 demande que cette brigade soit dissoute.

Le NPA 86 propose à toute la gauche associative, syndicale et politique de construire une riposte à la hauteur des enjeux afin de permettre le droit effectif d’expression et de manifestation à Poitiers comme ailleurs.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 252521

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 36