NPA 86

Même une seule élue de la liste « Pour une Alternative à Gauche » au Conseil Municipal de Poitiers c’est utile !

mercredi 24 février 2010 par Maryse DESBOURDES

Maryse DESBOURDES, élue « Pour une Alternative à Gauche » : la liste citoyenne soutenue par le NPA et les Alternatifs, intervient Conseil Municipal de Poitiers du 22 février 2010 sur les orientations budgétaires.








Sur les orientations budgétaires 2010



 Le débat d’orientation budgétaire est un débat politique qui pose la question des choix, des priorités que doit faire la ville

.

Dans un contexte de crise, de récession, il est clair que pour nous les choix doivent se faire en direction des habitants qui sont soumis à la baisse du pouvoir d’achat, aux emplois précaires, aux augmentations du coût de la vie.

Le budget devrait partir des besoins des habitants sans tabou, en expliquant la construction du budget et en donnant la possibilité de choisir les priorités.

Les classes populaires sont durement touchées par la crise. L’inquiétude pour l’avenir grandit. L’état est au service exclusif des plus riches.

Un rapport officiel publié en décembre 2009 a révélé que les sociétés du CAC40 paient trois fois moins d’impôts sur les bénéfices que les PME. Plus les entreprises sont riches et puissantes, moins elles paient d’impôts, confirme cette étude et ceci grâce à tous les procédés légaux par lesquels l’État leur permet d’échapper à la taxation (niches fiscales, paradis fiscaux, transferts de bénéfices dans d’autres pays, etc. ...).

Le nombre de chômeurs a augmenté de plus de 100 000 depuis le début de l’année 2010. Dans les entreprises privées, sous couvert de crise, les plans de licenciements se multiplient et le chômage partiel touche des secteurs entiers de l’économie. Les intérimaires et l’ensemble des précaires sont touchés de plein fouet. La remise en cause des droits des chômeurs continue. Au nom de la lutte contre « les déficits », le pouvoir a réduit les budgets publics, a privatisé, a mis en concurrence « libre et non faussée » les services publics. Le gouvernement supprime les emplois publics par milliers, c’est un véritable plan de mutation libérale et de privatisation aux conséquences dramatique pour l’ensemble de la population.

Le gouvernement il y a encore quelques mois nous annonçait que « les caisses sont vides ». Depuis il a trouvé des centaines de milliards (plus de 428 milliards d’euros) pour sauver les banques, assurances et autres organismes financiers. Les divers « plans de relance » ici et là dans le monde n’ont qu’un seul objectif : maintenir les profits des grands groupes capitalistes. La crise est une crise européenne, une crise mondiale.

Les gouvernants nous avaient promis un redressement de l’économie, vite baptisé « sortie de crise », l’effondrement des Bourses les 4 et 5 février 2010 a montré que la crise entrait dans une nouvelle phase.

Les solutions trouvées par les nombreux États qui ont laissé filer les déficits publics (l’endettement public atteint 85% du PIB aux États-Unis ou 76% en France) en se portant au secours des banques, sont les mêmes : rechercher le redressement des finances publiques par la réduction des dépenses.

Pas d’illusions, après avoir volé, à fonds perdus et sans contrepartie réelle au secours des capitalistes, c’est aux travailleurs que ces gouvernements demanderont de faire des sacrifices. Par l’augmentation des impôts ou la destruction des services publics, ils s’attaquent à la masse de la population pour sauver une infime minorité.

Dans ce contexte, nous devons nous mobiliser et soutenir toutes les résistances qui existent contre les licenciements, la casse de l’éducation nationale, les luttes des « sans papiers », la politique du logement… cette crise est celle du capital, ce n’est pas à la population d’en payer le prix.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 263765

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Elue municipale "liste PAG"   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 13