NPA 86

NPA86 : à propos de l’ouverture du capital du Futuroscope

dimanche 28 mars 2010 par redac-npa86

Les bénéfices ? Aux salariés du Parc et aux habitants de la Vienne !

Communiqué de presse du NPA86 du 28/03/10

Le conseil Général de la Vienne a pris la décision d’une ouverture de capital à hauteur de 40% de la SEML du Parc du Futuroscope, accordé à un groupe privé.

Après un mensonge du Conseil Général de la Vienne par la voix de son Président " J’assure que la Compagnie des Alpes ne nous a pas approché" (cf Centre Presse du 10 février 2010) , nous apprenons que la Compagnie des Alpes est très très bien placée pour devenir ce futur actionnaire. Cette entreprise,côtée en bourse, détentrice du Parc Astérix, de Walibi France, Belgique et Hollande, du Musée Grévin,etc... est une filiale de la Caisse des Dépots et Consignations (Etat) qui elle, détient déjà 22% du capital du Parc du Futuroscope ! La direction du Parc essaye de rassurer comme elle peut les salariés en disant que le Conseil Général aura une minorité de "blocage", en gardant 34% du capital, et qu’elle ne veut pas recommencer l’erreur faite lors de la vente au groupe Amaury....

De qui se moque t-on ? Depuis deux ans , le Parc du Futuroscope a réalisé plus de 10 millions de bénéfice. Et les bénéfices pour l’année 2010 devraient être exceptionnels. Les salariés, responsables des très bons résultats de l’entreprise, n’ont toujours rien reçu ou attendent quelques miettes. Au contraire, les conditions de travail se dégradent tant et si bien que certains, "sous pression" ont encore récemment quitté l’entreprise. 50% environ des salariés du parc du Futuroscope sont aujourd’hui des précaires (CDD, vacataires)... Le Conseil Général et la Direction du Parc ne trouvent rien de mieux, alors que les bénéfices affluent, de vouloir revendre une majorité de leurs actions à un groupe privé ! Ceci est inacceptable

Un autre mensonge ? Puisque le président du Conseil Général dit ne pas être demandeur, nous ne comprenons pas pourquoi le Conseil général s’engouffre si vite dans des négociations déjà commencées et prêtes à aboutir déjà avec la Compagnie des Alpes. La direction du Parc a même exprimé auprès des chefs de service que les négociations financières étaient très bien avancées...

Nous ne pouvons avoir aucune confiance en ces dirigeants qui déjà imaginent dépenser l’argent public reçu de cette éventuelle vente, soit 30 millions d’euros, par le développement d’infrastructures qui ne favoriseraient pas le plus grand nombre des habitants de la Vienne.

Nous demandons donc

  • l’arrêt des négociations avec les groupes privés pour qui cette prise de capital ne vaut que par la rentabilité et le profit et non pas l’humain .
  • l’Embauche des CDD et précaires en CDI au Parc du Futuroscope
  • la Redistribution des richesses, produites par les salariés, aux employés du Parc du Futuroscope et aux contribuables de la Vienne, qui depuis 25 ans contribuent au développement de cette entreprise.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 252466

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1