NPA 86
meeting NPA86 le mardi 5 avril

"Ni dictatures, ni impérialisme, vive la révolution dans les régions arabes !"

dimanche 27 mars 2011 par redac-npa86















 Ni dictatures, ni impérialisme : Solidarité avec les révolutions arabes !

Après le renversement de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Égypte la lutte s’étend à l’ensemble de la région. Lybie, Maroc, Algérie, Syrie, Bahreïn, Yémen...

Bravant la peur, refusant de continuer à se laisser humilier, les peuples de ces pays veulent se débarrasser des vieux dictateurs violents, corrompus, autoritaires.

Qui aurait pu imaginer il y a trois mois que la jeunesse et les travailleur-e-s tunisiens aient pu chasser Ben Ali et contrôler maintenant la transition vers un régime démocratique.

Oui, en quelques semaines, on peut en finir avec des tyrans qui semblaient indétrônables : face à la détermination des masses, à l’affirmation de la dignité, des régimes peuvent tomber.

 Un processus loin d’être achevé.

La lutte se poursuit maintenant pour imposer le partage des richesses pour vivre mieux, faire reculer la misère et la précarité, pour gagner l’égalité politique et sociale entre les hommes et les femmes.

Avec la révolte des peuples Tunisien et Égyptien, l’Ordre mondial, imposé par l’impérialisme, a subi, une lourde défaite.

 Oui, la jeunesse et les classes populaires du monde arabe montrent la voie.

La crise économique, écologique, sociale, démocratique sans précédent qui secoue le système capitaliste concerne tous les continents.

Partout, les classes possédantes et les gouvernements à leur service imposent des politiques d’austérité insupportables.

Elles font peser des menaces sur l’avenir de l’humanité.

Les processus révolutionnaires en Tunisie et en Égypte montrent que l’ensemble du peuple, femmes et hommes, salariés, précaires, chômeurs, jeunes... peut prendre sa destinée en main.

 Soutien internationaliste aux peuples du monde arabe et du Moyen Orient qui se révoltent.

Notre solidarité avec la lutte des peuples, c’est aussi la lutte contre notre propre impérialisme, c’est dénoncer la collusion de notre État avec leurs exploiteurs.

Et qu’ils dégagent aussi les Sarkozy, Fillon, qui ont soutenu jusqu’au bout ces régimes, les ont armés, financés, ont formé leurs appareils répressifs.

Poursuivons ici et maintenant cette solidarité nécessaire, notamment en combattant les attaques que mènent d’ores et déjà les institutions et les groupes capitalistes internationaux pour empêcher tout prolongement social et économique de ces révolutions naissantes.


Manifestation à Tunis le 24 janvier 2011 devant le 1° ministère (Kasba)
Copyright : Photothèque Rouge/Akremi Mesbah


Réunion-débat NPA
Avec Frédéric Vielle
membre de la commission nationale NPA-Maghreb

mardi 5 avril à 20h30
Maison du peuple
(salle Jouhaux - rue A. Orillard - Poitiers)

 Solidarité avec le peuple libyen.

La population libyenne s’est soulevée contre Kadhafi. Pris de peur le dictateur voudrait noyer la révolte dans un bain de sang.

Notre solidarité pleine et entière va au peuple libyen auquel il faudrait donner les moyens de se défendre, les armes dont il a besoin et chasser le dictateur, conquérir la liberté et la démocratie.

L’intervention de la coalition militaire dirigée par la France et l’Angleterre n’a pas cet objectif. Les grandes puissances veulent saisir l’occasion que leur procure la répression sanglante menée par le dictateur pour tenter de reprendre la main dans la région, riche en pétrole, tout en se donnant le beau rôle de défenseur des peuples.

Les mêmes n’ont pas dénoncé l’intervention des troupes saoudiennes contre la révolte au Bahreïn.

Comment donner un quelconque brevet de sincérité humanitaire au gouvernement français qui depuis trois mois n’a manifesté aucune solidarité avec les soulèvements populaires et les révolutions en cours dans les pays arabes ?

Comment oublier un demi-siècle de soutien des grandes puissances aux dictatures les plus sanglantes. Du Kosovo à l’Afghanistan en passant par l’Irak, la liste est longue des interventions de l’impérialisme qui sous des prétextes humanitaires n’ont fait qu’aggraver les situations locales.

L’intervention militaire n’est pas la solution et le NPA met en garde contre une nouvelle escalade militaire qui se profile, contre les visées impérialistes pour un contrôle de la région et contre une ingérence dans les processus révolutionnaires en cours. Il réaffirme son soutien aux insurgés libyens contre la dictature comme aux révolutions tunisienne et égyptienne.

Révolutions dans les régions arabes, quelques vidéos...

Sur Poitiers, animation théâtrale... sur les révolutions dans les régions arabes


Documents joints

Ni dictatures, ni impérialisme : Solidarité avec les révolutions arabes !

27 mars 2011
Document : PDF
225.2 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 260410

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 24