NPA 86

Invitation à la culture.- Penser l’homosexualité avec deux ouvrages.

mercredi 16 janvier 2013 par redac-npa86

Invitation à la culture. Le NPA86 vous invite, chaque semaines, à découvrir de nouveaux bouquins (ou des anciens qui ont encore un intérêt), ainsi que des films, des émissions, des expositions de photos, des pièces de théâtre, des concerts ou même des CD. N’hésitez-pas, bien entendu, à nous envoyer des brèves sur des sujets ou évènements culturels que vous souhaitez faire connaître.

Deux ouvrages sur la question LGBTI qui peuvent nous pousser à réfléchir dans la période. Le premier, L’homosexualité est elle soluble dans le conformisme ?, de Jacques Fortin, qui bouleverse les cadres existant pour nous pousser à réfléchir autrement.

Le second, Eux et lui. Suivi de commentaires, de Guérin Daniel. Lecture capable à elle seule de changer un point de vue.

Premier ouvrage :

L’homosexualité est elle soluble dans le conformisme ? Comprendre la question homosexuelle exige de la situer dans son histoire d’oppressions, de stigmatisation et de luttes pour la reconnaissance. C’est pourquoi ce livre dresse un panorama historique de l’homosexualité, de l’Antiquité à nos jours, pour montrer comment les relations érotiques entre personnes de même sexe sont parvenues à une « réhabilitation laborieuse » toujours précaire devant les discriminations et les violences homophobes. Mais l’ouvrage interroge aussi les revendications actuelles (Pacs, mariage, adoption) et interpelle un mouvement homosexuel qui semble plus empressé de s’inscrire dans le conformisme du droit existant que dans l’héritage subversif des « parias » d’antan. Jacques Fortin est entré en militantisme homosexuel en 1975 et a été (entre autre) fondateur de l’Université d’été des homosexualités de Marseille et de la revue Masques. Il est aujourd’hui un des animateurs de l’association LGBTFormation et travaille à la sensibilisation à l’homophobie dans le Sud-Est de la France. Edition avril 2010, 142 pages

Pour le commander cliquer ICI

Deuxième ouvrage :

Le bronze flamboyant des Cinghalais et des Khmers, l’ébène musclé des Africains, la stature des Yankees et des blonds Scandinaves lui avaient fait oublier ses « pays ». Il n’en avait pas moins gardé, dans ses périples à travers le monde, la nostalgie lancinante du titi parisien, de l’Armoricain aux yeux bleus, du robuste Alsacien, du nonchalant Occitanien. Les éternels conciliateurs l’incitaient à se complaire dans cette merveilleuse diversité. Mais il ne parvenait pas à choisir entre Bob, Olaf, ces pâles civilisés, et Blackie, sodomisant, noir et nu, dans la jungle tropicale. Il ne savait pas ce qu’il aimait, ni ce qu’il aimait le plus. De retour au pays natal, il eût voulu transporter Colmar à Carpentras, chérir à la fois le motard de Montreuil et le postier de Castelnaudary. 100 pages Edition : 2000

Pour le commander cliquer ICI