NPA 86

Une culture anticapitaliste à Poitiers ?

mercredi 25 septembre 2013 par redac-npa86

Prenons Parti n°4, septembre/octobre 2013.

La ville aux cents clochers, la plus petite des grandes villes ou encore la romane, Poitiers depuis toujours se veut Historique, patrimoniale et culturelle.

Poitiers 2013 : Un socialisme en carton !

Comment peut-on concevoir une cité comme celle-ci avec si peu de socialisme ? Comment peut-on promouvoir l’art et son accessibilité tout en prônant l’élitisme ? Lorsque l’on se surprend à entendre la réponse d’Anne GERARD sur la question de l’ancien théâtre (interrogation qui suscite chez elle de l’agacement et de l’incompréhension) elle rebondit sur les améliorations des organes culturels en périphéries orchestrées par Grand Poitiers. Nos élu(e)s essaieraient-ils d’éloigner le peuple du plateau ? Dans une municipalité de « Gauche » qui fait ce que bon lui semble, avec un fonctionnement ou la notion de démocratie porte à douter. Le 7 Février 2013, L’équipe de M.CLAEYS annonce sans concertation la vente et la privatisation de l’ancien théâtre dans le but de développer le commerce. Ce dernier étant vivotant et fragile dans la cité.

Arrêtons de brader notre histoire ! L’ancien théâtre : Pôle d’Arts & Cultures.

Poitiers anticapitaliste : comme cité en première page ; se voudrait accessible et proche du peuple, culturelle et artistique. Réellement Socialiste en somme. Sur le sujet de l’ancien théâtre, le NPA dessine un avenir bien plus brillant et productif à cet emblème de l’architecture du XXème siècle sur Poitiers. Un Pôle « Arts et Cultures », Maison des quartiers de Poitiers. Un lieu de coordination des acteurs culturels où Artistes, Jeunes, Associations, Maisons de Quartiers, Cinéma et Lieux d’expo pourraient ne faire qu’un. Ce projet, visant à l’accessibilité et à l’aversion de l’élitisme, mène premièrement à la conservation du bâtiment autant architecturalement, que politique, en le maintenant dans le domaine public. Ce rejet d’élitisme ne signifie pas le rebut des classiques, au contraire, il mène à préférer la diversité aux grandes productions bien souvent trop onéreuses pour les classes populaires. Les lieux de rencontres et de répétitions pour les groupes de musique ou les troupes de théâtre sont saturés. Notre projet aide à désengorger et à mieux repartir les lieux disponibles sur Poitiers.

Les jeunes artistes, pour qui débuter est souvent une épreuve et où beaucoup d’entre eux abandonnent, sont enfouis sous les exigences et les cercles fermés pour qui sont réservés la plupart des points d’expositions de la ville. Vous souvenez vous des petits attroupements en début et fin de spectacle sur le parvis du Théâtre où le lien social était présent ? Comment ne pas imaginer un si beau bâtiment où l’on pourrait entendre le phrasé de Molière, la troupe s’inclinant sous les applaudissements. On verrait s’installer dans l’ancienne salle de danse, que l’on transformerait en bureau, la vie associative : la richesse de notre ville ? Une telle action créerait de l’emploi, parce qu’il faudrait gérer et coordonner les maisons de quartiers.

Les acteurs seraient regroupés pour une accessibilité du culturel pour : La même dynamique, les mêmes enjeux, une action efficace et créatrice d’emploi. Un Pôle Arts et Cultures, un fondement commun, lieu unique pour toute une pluralité, un envers proche du peuple, un plateau où la population a son mot a dire.

La culture au peuple, pas au porte-monnaie !

La carte "Spectacle" proposée par la liste PAG en 2008, aussi rebaptisée « Culture » par la municipalité, ne baisse que de quelques euros le prix des spectacles coûtant entre 10 et 25€. Hors le budget des étudiants ne permet pas de telles incartades. Le projet de 2008 que nous portons encore à ce jour consiste en l’instauration d’une carte pour les scolaires donnant droit pour chaque jeune à un spectacle vivant par trimestre avec un tarif indexé sur le quotient familial (allant du tarif actuel avec la carte culture jusqu’à la gratuité). Accessibilité, Diversité & Qualité sont les maîtres mots d’une vision anticapitaliste de la culture à Poitiers. Une culture abordable & populaire.

François Maillet


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 265044

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4