NPA 86

Immigration / Sans papiers / Centres de rétention / Régularisations / Roms

mercredi 4 septembre 2013 par redac-npa86

Tract de la Coordination Régionale Poitou-Charentes Solidarité Migrants.

LE CHANGEMENT C’EST POUR QUAND ?

Le 6 mai 2012, François Hollande est élu avec un slogan : « Le changement, c’est maintenant ». Plus d’un an après, rien n’a changé pour les étrangers sans papiers résidant sur le territoire

• Sous F. Hollande comme sous N. Sarkozy, des familles et donc des enfants sont toujours enfermés dans les centres de rétention administrative.

• La loi de finances pour 2012 a significativement revalorisé le montant des taxes dont doivent s’acquitter les étrangers une fois leur situation administrative régularisée. Ce montant dissuasif peut atteindre plus de 600€ par titre de séjour ! Comment s’acquitter d’un tel montant lorsqu’on leur interdit de travailler ? Ce racket d’Etat, perpétué par la loi de finances 2013, doit cesser lors du vote de la loi de finances 2014.

• La circulaire du 28 novembre 2012 relative aux conditions d’examen des demandes d’admission au séjour rappelle un certain nombre de critères cumulatifs permettant une éventuelle régularisation. Son application n’a en rien modifié l’arbitraire des décisions préfectorales.


De plus, ce texte est en flagrante contradiction avec le nombre de 30 000 régularisations qui a été annoncé en même temps. Sous F. Hollande comme sous N. Sarkozy, la politique du chiffre reste un outil de gestion des politiques migratoires. D’ailleurs l’année 2012 fut une année record avec 36 822 expulsions.

Nous exigeons :

• La sortie de l’immigration du ministère de l’intérieur. En 2009, le rattachement de l’immigration au ministère de l’intérieur était une réforme emblématique du précédent gouvernement de droite, liant ainsi immigration et délinquance. Nous attendons du gouvernement socialiste qu’il revienne sur cette réforme en réintégrant l’immigration au ministère des affaires sociales et l’asile au ministère des affaires étrangères.

• La fermeture des centres de rétention administrative qui privent de liberté des femmes, des hommes et des enfants au seul motif de leur situation administrative.

• Un changement de ton dans le discours de la classe politique à l’égard de tous les étrangers pour en finir avec l’amalgame « étranger = insécurité = danger » et particulièrement avec la « chasse aux Roms » expulsés le plus souvent en l’absence de toute alternative de logement.

• La régularisation des sans papiers et une politique respectueuse des droits des migrants.

Nous ne pouvons accepter sous F. Hollande ce que nous n’acceptions pas sous N. Sarkozy. Nous exigeons du gouvernement une véritable politique d’accueil et d’intégration des migrants.

Le 4 septembre 2013

Coordination Régionale Poitou-Charentes Solidarité Migrants

Association pour la Reconnaissance et la Défense des Droits des Immigrés (ARDDI 79 Niort) – ARDDIB Bressuire (79) - BAOBAB (16 Angoulême) – CIMADE (17 La Rochelle) –CIMADE Sud-Deux-Sèvres (79) – Réseau Education Sans Frontières (17 La Rochelle) – Comité Anti-expulsions (17 Rochefort) – Ligue des Droits de l’Homme Niort (section 79 Deux-Sèvres) – Ligue des Droits de l’Homme (section 17 Rochefort et Pays Rochefortais) – Ligue des Droits de l’Homme Royan et Pays Royannais (17) - Regroupement pour la Paix (17 Rochefort) – Réseau de Vigilance Citoyenne de La Rochelle (17) - Réseau Education Sans Frontières (RESF 86) – Ligue des Droits de l’Homme Châtellerault (86) - Collectif contre les expulsions et pour le droit de vivre en France (86 Poitiers) – Cimade (86 Poitiers)


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 262281

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués reçus   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 18