NPA 86

Israël mène la danse et exhorte la communauté internationale à le suivre

mardi 1er juillet 2014 par redac-npa86

L’enlèvement et l’assassinat des trois colons réservistes Israélien est le prétexte utilisé cette fois par le gouvernement israélien pour justifier le déclanchement d’une nouvelle agression contre la population palestinienne et tenter de briser la réunification palestinienne nouvellement scellée entre le Hamas et l’Autorité palestinienne qui est vécue comme une menace par Israël. Raids, meurtriers, arrestations à la chaîne, majoritairement de cadres du Hamas et des anciens prisonniers libérés lors de l’accord de 2011, destructions de maisons, bouclages du territoire palestiniens, menaces contre les prisonniers palestiniens dont Marwan Bargouthi, ont repris de plus belle, au rythme des discours haineux des dirigeants israéliens. Le vice-ministre israélien de la Défense, Danny Danon qui accuse le Hamas d’avoir tué les colons, promet ni plus ni moins que "d’éradiquer" le mouvement islamiste palestinien.

Par son encouragement à laisser impunis des actes condamnés par le Droit international tels que la colonisation, la détention administrative (sans procès), le bouclage de la Bande de Gaza, l’arrestation de représentants élus, tout en renforçant la coopération économique, militaire et culturelle avec l’occupant sioniste, la communauté internationale est complice de cet acharnement contre un peuple qui résiste. L’élection récente d’un Israélien à la vice-présidence de la commission de l’ONU sur les questions de la décolonisation vient comme un encouragement à la poursuite de la colonisation de la Palestine.

Comme le rappelle le journaliste israélien Gideon Levy dans un article du Haaretz du 15 juin 2014, "Tous ceux qui croyaient que les colons allaient continuer à vivre en sécurité dans les territoires ont subi une lourde déception : les enlèvements de jeudi étaient tout simplement un appel au réveil, un avant-goût de ce qui pourrait suivre. La seule voie qui s’ouvre encore aux Palestiniens pour rappeler leur existence et leur situation critique aux Israéliens est la voie de la lutte par la violence."

"Le mépris du droit nourrit la violence", rappelle de son côté Ziad Medoukh, professeur de français à Gaza que notre Comité a reçu l’an passé.

Le Comité poitevin Palestine :

  • condamne cette opération israélienne, partie intégrante de la poursuite de guerre de conquête de 1948 ;
  • réaffirme qu’il est plus que temps que la Communauté internationale réagisse et fasse appliquer le Droit qui contient les solutions à ce conflit, sans attendre que le nombre de victimes palestiniennes se multiplie ;
  • réaffirme son soutien à la résistance palestinienne.

Le Comité poitevin Palestine appelle les Poitevins à se tenir informés et à répondre aux appels à se mobiliser pour que cessent les massacres en préparation. Nul ne pourra dire qu’il ne savait pas ce que prépare l’Etat d’Israël, ses actes passés ont montré de quelle violence cet Etat est capable.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258036

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués reçus   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 139