NPA 86

Rassemblement pour la régularisation des Sans-papiers

lundi 1er juin 2015 par redac-npa86

Collectif poitevin

RÉGULARISONS LES SANS-PAPIERS !

Des femmes, hommes et enfants, ayant fui un conflit, la pauvreté, une dictature, ou cherchant simplement à vivre en famille se retrouvent aujourd’hui victimes des conséquences de l’application des lois sur l’immigration aggravées par Nicolas Sarkozy depuis 2003.

Ces lois, toujours plus répressives, sont toujours en vigueur et laissent les migrants en situation irrégulière, dans une précarité totale, sans droits, avec des accès aux soins de plus en plus difficiles, pourchassés par la police et expulsés.

Le projet de loi sur le droit d’asile adopté par l’assemblée nationale a été fortement durci par le Sénat en 1ere lecture... Le projet de loi traitant de immigration sera lui débattu au début de cet été.

Cette énième modification de la loi sur l’asile vise surtout à accélérer les procédures d’examen de la demande afin de pouvoir expulser plus rapidement les déboutés en diminuant leur possibilité de recours.

Nous dénonçons la politique actuelle du gouvernement qui est dans la continuation de ses prédécesseurs : la criminalisation et la peur de l’étranger, une approche répressive de l’immigration au détriment d’une vision progressiste.

Nous ne pouvons accepter sous François Hollande ce que nous n’acceptions pas sous Nicolas Sarkozy. Nous exigeons du gouvernement une véritable politique d’accueil et d’intégration des migrants.

Signatures sollicitées : La CIMADE Groupe Local Poitiers, Droit au Logement 86, RESF86, FSU 86,Solidaires86, Europe Écologie-Les Verts 86, Ensemble 86, Mouvement des Jeunes Communistes de France 86, Nouveau Parti Anticapitaliste 86, Parti Communiste Français 86, Parti de Gauche 86.

Contact : dnsi86info gmail.com

Contre les idées reçues sur l’immigration

1) C’est facile d’entrer en France. Faux ! Pour entrer sur le territoire français la première étape est souvent d’obtenir un visa. Le visa est demandé au consulat français du pays de départ. Cette demande est contrôlée de manière stricte et fait l’objet de longues procédures, complexes et dissuasives. Celles-ci sont chères et non remboursables.

2) Les flux migratoires vont des pays pauvres vers les pays riches. Encore faux ! En 2013, on compte 232 millions de migrants internationaux soit 3,2 % de la population mondiale. Les mouvements concernent toutes les régions du monde : Du Sud vers le Sud = 82,3 millions ; Du Sud vers le Nord = 81,9 millions.

3) La France accueille de plus en plus d’étrangers. Faux ! Leur part dans la population était de 6% en 1926, 6,3% en 1990 et 5,8% en 2008. Par ailleurs, en 2012, alors que le Royaume Uni accueillait 286 000 migrants et l’Allemagne 400 000, la France en accueillait 258 900.

4) Les immigrés coutent cher. Toujours faux ! L’immigration coûte chaque année 48 milliards d’euros à la France en prestations sociales, mais elle rapporte 60 milliards d’euros en impôts et cotisations sociales. La population immigrée est en moyenne plus jeune et en meilleure santé que les autres habitants de la France. De plus, pour qu’un migrant bénéficie des aides sociales comme le RSA, il doit être en possession d’un titre de séjour depuis au moins cinq ans si l’on est natif d’un pays extérieur à l’union européenne. "Il faut oublier cette idée reçue qu’accueillir des migrants coûte cher". Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE.

Rassemblement tous les 1er mercredis du mois à 18h devant le Palais de Justice


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 292034

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour d’autres raisons, mais ils, elles, le sont (en (...)   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3640