NPA 86

Fête Nationale, spectacle contre-révolutionnaire

mardi 14 juillet 2015 par redac-npa86

“Ils font la fête au mois d’juillet
En souv’nir d’une révolution
Qui n’a jamais éliminé
La misère et l’exploitation.
Ils s’abreuvent de bals populaires,
D’feux d’artifices et de flonflons,
Ils pensent oublier dans la bière
Qu’ils sont gouvernés par des cons”
 
Hexagone, Renaud Séchan

Ces paroles sont toujours d’actualité sauf peut-être pour les bals populaire qui se perdent pour laisser place au traditionnel défilé militaire sur les champs Élysées. Défilé qui coûte à lui-seul plus de 4 millions d’euros ! Sans compter les 500 000€ pour 30 minutes de feu d’artifice qui rassemble l’espace d’un instant tous les français dans la continuité de l’union nationale...

Cette année l’invité est le président du Mexique Peña Nieto, rien de surprenant car la France vient de passer 41 accords avec ce dernier dont un pour équiper et entraîner la gendarmerie, alors qu’en décembre dernier 43 étudiants mexicains ont été assassinés par la police... Ce crime d’État est le témoignage de la complicité entre les autorités mexicaines et les capitalistes de la drogue. Par la suite a eu lieu une révolte de centaines de milliers d’étudiants et travailleurs exigeant la démission du gouvernement. Preuve supplémentaire que François Hollande n’est pas de gauche, et qu’il a plus d’intérêts pour l’argent des mexicains que pour les droits de ce peuple, au nom de « la France ». Quel internationalisme !

A l’honneur également, le raid, le GIGN et les milliers de militaires appelés en renfort pour le plan vigipirate débuté au lendemain des attentas de Charlie Hebdo qui devrait durer jusqu’à 2017. Pour ce renfort de « sécurité » l’Etat dépense 1 million d’euros par jour !

Aujourd’hui avec ce genre de défilé on vente les mérites des forces armées qui rappelons-le, sont au service de la politique impérialiste du gouvernement français. La marche militaire du 14 juillet est une vitrine pour montrer la puissance militaire française et est une belle démonstration de nationalisme.

C’est cette même armée qui a massacré des milliers d’individus lors d’interventions colonialistes et impérialistes comme ce fût le cas en Indochine, au Maghreb, au Rwanda en Centre-Afrique ou encore au Moyen-orient. C’est cette même armée qui défend les intérêts de la France au Mali et en Centrafrique, avec des crimes ignobles comme le viols de jeunes filles par des soldats (et toutes les affaires inconnues).

La fête nationale du 14 juillet n’a rien de populaire, et les révolutionnaires de 1789 sont déjà bien loin dans les mémoires de nos dirigeants.

Aujourd’hui, le meilleur moyen de rendre hommage aux révolutionnaires de 1789, mais aussi aux Communards de 1871, serait de refaire une révolution qui serait une révolution anticapitaliste, internationaliste, écologiste et féministe, où tous les opprimés seront libérés de leurs chaînes.

“Un enfant est venu
Aux pieds de la statue
Du maréchal de France
Une envie naturelle
L’a fait pisser contre elle
Mais en toute innocence
Maréchaux assassins
Le môme mine de rien
A joliment vengé
Les enfants et les mères
Que dans vos sales guerres
Vous avez massacrés”
 
La médaille, Renaud Séchan

Manon Labaye


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258136

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Débats   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 82