NPA 86

Réunion/débat : Peut-on mener une politique anticapitaliste dans l’Union Européenne ?

lundi 31 août 2015 par redac-npa86

Débat organisé par le NPA de la Vienne, en présence de Roseline Vachetta, ancienne députée européenne et membre de la direction du NPA.

Peut-on mener une politique anticapitaliste dans l’Union Européenne ?

Les rêves du peuple grec s’écrasent contre les Institutions de l’Union Européenne. Alexis Tspipras, à la tête du gouvernement Syriza qui a porté beaucoup d’espoir, a cédé face à Merkel, Hollande et les créanciers. Un nouveau Mémorandum va alors appauvrir un peuple déjà dépecé par les banques depuis des années. L’austérité dans l’UE, est présentée comme la seule alternative par les médias...

Le gouvernement grec, pourtant, était de gauche radicale. Les institutions de l’UE, ainsi que l’€, se trouvent être des contraintes. Ces instances technocratiques empêchent les gouvernements des pays membres de mener à bien leurs mandats populaires… au nom de la rigueur et des diktats budgétaires. La Troïka (UE, FMI, BCE) décide pour tout le monde des choix économiques. Pourtant, personne n’a élu la Troïka…

Alors, que faire ? Tenter de réformer l’Europe de l’intérieur, en misant sur la victoire d’autres pays et la mobilisation des peuples, pour créer un autre rapport de force et imposer sa politique ?

Ou s’engager sur le chemin de la rupture, refuser de payer les dettes souveraines illégitimes, sortir des traités de l’UE et de l’€, pour une Europe des peuples ?

C’est bien ces questions qui se posent à nous.

Le NPA est persuadé qu’une autre politique est possible. En Grèce, les armateurs ou l’Église Orthodoxes, et le patronat dans son ensemble, doivent être taxés lourdement (ils ne paient pas d’impôts) afin de financer des mesures sociales et écologiques. Il faut aussi annuler la dette illégitime et criminelle, un fardeau pour le peuple. Mais partout en Europe, et en France, le cas grec peut se présenter. Nous devons nous préparer, débattre, élaborer sur le programme, la monnaie, les institutions…

Partout en Europe, le NPA propose...

Une autre politique économique

  • L’expropriation des grands groupes et la suppression des paradis fiscaux.
  • La création d’un monopole public bancaire sous le contrôle de la population.
  • Un impôt progressif taxant très fortement les plus riches ainsi que la suppression de la TVA
  • Un SMIC européen à 1700€ net

Une autre politique sociale

  • La gratuité totale de l’ensemble des soins et de tous les médicaments prescrits.
  • Le développement des centres de santé publics, bien répartis sur l’ensemble du territoire.
  • La régularisation de tous les sans-papiers et la fermeture des centres de rétention
  • Le droit de vote pour tous les immigrés à toutes les élections

Une vraie politique écologiste

  • Le développement massif des transports collectifs gratuits ainsi que l’interdiction des transports par camion sur de longues distances au sein de l’UE
  • La sortie du nucléaire
  • La relocalisation de la production qui doit être sans OGM ni pesticides ou engrais chimiques
  • L’accès pour tous et toutes à l’eau potable qui doit être gérée publiquement
  • La nationalisation des énergies

Le tract en version PDF ici :

PDF - 16.5 Mo

Documents joints

1er septembre 2015
Document : PDF
16.5 Mo

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 252521

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Débats   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 35