NPA 86

Les jeunes, la politique et la PQR...

mardi 29 septembre 2015 par redac-npa86

La presse quotidienne régionale, et plus exactement la Nouvelle République, publie un article ce mardi 29 septembre « Vu comme des agitateurs », souhaitant traiter de l’engagement des jeunes à Poitiers. Nous suivons alors l’interview de trois militants du MJS (PS), de l’UDI et de LR (ancien UMP). Ils se présentent eux-mêmes comme étant des amis... L’union, la déconne (mais pas trop quand même) et le débat dans la bonne humeur. Leur point commun ? Ils ne le disent pas, mais ils sont « républicains » et néo-libéraux. C’est la nouvelle vie politique que l’on voudrait nous imposer avec d’un côté les démocrates et de l’autre les républicains.

Par ailleurs, des idées, il en est peu question dans cet entretien. On apprend simplement que ces organisations sont des coquilles vides ne comptant pratiquement pas d’adhérents (moins de 10) et qu’ils sont d’accords pour « dénoncer » l’extrême-droite, regrettant l’implantation du FN en FAC de Droit à Poitiers sans pour autant remettre en cause les politiques que leurs organisations respectives mettent en place depuis des décennies et qui nourrissent l’extrême-droite... Et au passage, n’importe quel étudiant honnête sait que les militants de l’entretien et les trois organisations qu’ils représentent ne sont JAMAIS sur le terrain pour défendre les droits des étudiants, ni même pour mener des débats (via un tract, un journal...) pour une autre société.

On apprend également en quelques lignes que le Front National s’implante à la FAC de Poitiers en Droit. Plus précisément que le FN s’organise puisqu’il y a toujours eu des fachos en FAC de Droit. Il faut rester vigilant et ne pas leur laisser le terrain.

Heureusement le journaliste fait le service minimum en citant les Jeunes Communistes (UEC) qui sont à eux seuls plus nombreux que les 3 organisations présentées plus haut. Les classer à l’extrême-gauche en revanche relève d’un certain abus de langage.

Mais il eut été assez intéressant de souligner que d’autres organisations de jeunesses, ou tout simplement d’autres jeunes, militent sur la Faculté de Poitiers. Notamment nos camarades des Jeunes écologistes, qui font un travail sur le Campus. Mais également les militants libertaires et anarchistes, assez présents en SHA et diffusant plusieurs journaux. Et enfin citer le NPA qui a quelques militants/sympathisants étudiants, et qui vend régulièrement son journal (quasiment une fois par semaine) ou qui distribue des tracts. Rappelons également que notre élue au Conseil municipal, Manon Labaye, 23 ans, a le statut d’étudiante...

Bref, on sent bien qu’il ne faut parler que des partis « traditionnels », faire de la politique de manière « traditionnelle » et interroger des jeunes qui parlent déjà comme des politicards. Tout ce qui dégoûte les jeunes de la politique en somme.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 262281

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Débats   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 18