NPA 86

Souscription 2015 : Une seule bonne raison  !

vendredi 25 décembre 2015 par redac-npa86

Le calendrier avance, et la date couperet du 31 décembre arrive. Aider financièrement le NPA, c’est maintenant ou (presque) jamais  ! Encore quelques doutes ou interrogations  ?

Vous pensez que Tapie doit rendre la moindre de ses cuillères pour rembourser le casse du siècle qu’il a accompli avec la pleine coopération de Sarkozy quand celui-ci était au Château  ? Vous êtes plus Bernie Sanders ou Jeremy Corbyn que Hillary Clinton ou Ed Miliband  ? Pour vous, l’état d’urgence est social et climatique  ? Parce que le 29 novembre place de la République, vous avez vu les CRS piétiner le mémorial des victimes de Daesh deux semaines plus tôt  ? Vous pensez que la COP21, c’est du bidon, mais d’un genre tout à fait redoutable, dévastateur  ? Parce qu’avant d’être «  réformés  » par le fait de l’homme aux écus qui les possède désormais,Les Guignols de l’info n’étaient certes pas marxistes révolutionnaires, mais bien plus lucides, drôles et pertinent que la quasi-totalité du triste «  PAF  » ?

Pour le réveillon, vous refuserez de regarder un quelconque bêtisier à la télévision  ? A votre avis, Hollande et Obama sont objectivement complices de Bachar, Daesh, Erdogan, les pétro-monarchies et l’Iran dans le chaos du Moyen-Orient  ? Parce que ce sont les poches du patronat qu’il faudrait perquisitionner  ? Parce que vous avez été ulcérés de l’écrasement du peuple grec par la Troïka avec la complicité de Tsipras  ? A votre avis, les salariéEs d’Air France ont raison de tomber la chemise de leurs dirigeants  ? Parce que les exploitéEs et les oppriméEs sont aujourd’hui dépourvus de toute représentation politique conséquente  ? Parce que vous iriez bien un coup en garde à vue avec nous, non  ?

Parce que votre 13e mois est en approche terrestre et que l’achat des cadeaux est terminé  ? Avec nous et d’autres, vous dites «  Migrants welcome  » ? Lors des dernières élection régionales, vous avez définitivement compris que le FN veut et pourrait diriger la France  ? Vous n’avez rien compris à l’affaire Bygmalion, si ce n’est que Sarkozy a quand même dépensé autour de 50 millions d’euros au lieu des 22 millions d’euros autorisés  ? Pour vous, Macron est bien plus qu’un jeune crâneur arriviste mais bien le véritable visage simplement libéral du futur «  parti démocrate à l’américaine  » voulu par Valls et Hollande  ? Parce que voir des militaires et des policiers partout ne vous rassure pas, tout au contraire  ?

Vous êtes scandalisé par l’annonce de nouvelles règles d’obtention des parrainages qui risquent d’empêcher toute candidature anticapitaliste en 2017  ? Vous avez eu peur après les attaques du 13 novembre... et bien plus encore maintenant au regard des réponses politiques apportées par le pouvoir  ? Vous avez admiré Platini – vous êtes un footeux, ne niez pas l’évidence – mais vous pensez quand même que le spectacle du sport marchand est dégoûtant  ? Vous iriez bien à Calais, et partout d’ailleurs, par milliers, par millions, pour passer les frontières avec des milliers, des millions des migrantEs  ? Pierre par pierre, et mur par mur, vous abattriez bien toutes les prisons  ? Vous pensez que les institutions européennes sont condamnées, et qu’il vaudra mieux les remplacer par des états socialistes d’Europe que par une meute d’états poutiniens  ?

Vous saluez la levée annoncée de l’embargo américain sur Cuba... mais n’êtes pas dupe du piège tendu  ? Rabaisser la TVA à 5,5 % sur les protections hygiéniques, c’est bien... combattre réellement les oppressions de genre, de sexe ou d’orientation sexuelle, c’est mieux, non  ? Vous pensez que l’islamophobie est au présent ce que l’antisémitisme fut à certaines heures du 20e siècle  ? Vous ne pleurez pas seulement les morts quand ils sont français, ou même «  occidentaux  » ? Parce que vous pensez que le «  dialogue social  », c’est l’organisation concertée de la régression sociale entre le patronat, le gouvernement et des grandes centrales syndicales  ? Vous trouvez que votre avis d’imposition est de plus en plus salé  ? C’est que vous allez bientôt être pauvres... Vous vous réjouissez que votre avis d’imposition soit à zéro  ? C’est que vous êtes déjà pauvres  ! Quoi qu’il en soit, vous payez tous la TVA... Parce que les sans-papiers ont raison  : y en a marre, y en a marre, y en a marre...

Dans toutes ces raisons, si vous n’en trouviez qu’une seule, c’est à coup sûr la bonne pour donner au NPA.

Par chèque, à l’ordre de "NPA souscription" et à envoyer à l’adresse suivante :

NPA Souscription

2, rue Richard Lenoir

93100 Montreuil

ou par carte bancaire :

https://souscription.npa2009.org

Nous, porte-parole du NPA, notre Plan A…

Pour faire payer leurs crises aux capitalistes, nous n’avons pas de «  Plan B  », seulement un «  Plan A  » : l’auto-organisation et les mobilisations unitaires, démocratiques et radicales de tous les exploitéEs et oppriméEs, dans une perspective de transformation révolutionnaire de la société.

Cette perspective , nous la construisons dès maintenant en luttant, au jour le jour, sur tous les fronts de la lutte des classes  : sur nos lieux de travail et de vie, dans la rue et les entreprises, dans nos syndicats, collectifs et associations, contre l’exploitation et toutes les oppressions (de genre, de race, d’orientation sexuelle), en solidarité avec tous les combats internationaux des peuples en lutte contre les guerres impérialistes et les régimes sanguinaires, dans les mobilisations pour changer le système, pas le climat...

Le NPA n’est évidemment pas à lui seul ce «  Plan A  ». Mais nous pensons qu’il en est un rouage essentiel. Et pour le faire tourner, il faut (aussi) de l’argent. De l’argent pour éditer notre matériel, payer des locaux, soutenir des causes et des luttes, rémunérer des permanents, se déplacer, cela sans oublier les très onéreuses élections de cette République...

Pour déverser leur propagande libérale et réactionnaire, les classes dominantes ne comptent pas les millions, et disposent, eux, de mille relais  : l’État, des médias, des intellectuels... et des partis institutionnels. En revanche, les anticapitalistes ne peuvent compter que sur eux-mêmes et sur la solidarité, militante et financière, de toutes celles et ceux qui refusent de subir. C’est pourquoi nous en appelons à votre soutien financier.

Olivier Besancenot, Christine Poupin et Philippe Poutou


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 254300

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués, évènements, actions  Suivre la vie du site Communiqués NPA86   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 36