NPA 86

Infos DNSI suite à l’expulsion du squat rue Carnot

mercredi 13 avril 2016 par redac-npa86

Collectif poitevin

"D’ailleurs Nous Sommes d’Ici"

Les 4 familles ayant fait l’objet de l’expulsion lundi sont depuis cette date hébergées dans des hôtels trouvés par le service d’hébergement d’urgence de la Croix-Rouge mandatée par la Préfecture via la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS)

Concrètement cela veut dire.

1ere nuit lundi 11 : 2 famille à l’Ibis de la Gare, 1 famille aux Kyriades de Poitiers Sud, 1 famille à l’hôtel de l’Europe.

2eme et 3eme nuit : 1 famille à l’Auberge de la Jeunesse, 1 famille à l’Ibis de Beaulieu, 1 famille aux Kyriades, 1 famille à l’hôtel Novel à Châtellerault.

Il y a demain matin une rencontre Préfecture, DDCS, Accueil d’urgence 115 Croix-Rouge sur la question. C’est la Préfète qui est à la manœuvre. La Croix-Rouge exécute c’est à dire recherche les hôtels.

A partir des échanges que j’ai pu avoir , il semblerait que la Préfecture n’ait pas l’intention de mettre à la rue, du moins à court terme, des familles avec enfants ni d’exécuter les OQTF. Le conditionnel prend tout son sens. Selon des sources sûres, il y a actuellement environ 60 personnes qui "dorment" dehors chaque nuit !

Des hommes mais aussi des femmes et des enfants (pas trop jeunes ! )...par roulement parfois.

Je passe pas mal de temps au téléphone pour suivre les situations et essayer de récupérer des infos. Je reste en lien téléphonique avec 3 familles sur les 4, les informe et vérifie que cela se passe comme indiqué par mes interlocuteurs . Hier j’ai passé pas loin de 3 heures à harceler au téléphone la Préfecture et la DDCS sans obtenir la moindre info concrète. Blocage complet. Meilleur accueil de la Croix-rouge , possibilité d’échanger, mais infos très limitées : la Préfecture verrouille.

Aujourd’hui un peu mieux du coté de la Préfecture quelques infos, malgré une grande prudence et l’absence d’engagement de la personne qui n’était pas habilitée.

Il faut continuer à mettre la pression en appelant régulièrement Préfecture, DDCS et Croix-Rouge pour suivre la situation et montrer que l’on est toujours là et aussi rester en lien avec les familles. Enfin selon l’évolution une mobilisation de terrain sera peut-être nécessaire et possible. Dans ce cadre les parents d’élèves de Jules Ferry-Damien Allard envoient une nouvelle lettre à la préfète et au Maire ainsi qu’au Recteur pour demander que tout soit fait pour permettre aux enfants de ces familles de poursuivre leur scolarité dans leur école. Il est prévu de transformer à la rentrée ce courrier en pétition proposée à tous les parents.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 304031

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site D’ailleurs Nous Sommes d’Ici 86   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 11