NPA 86

"Objectif 500 parrains" pour Philippe Poutou

jeudi 9 juin 2016 par redac-npa86

Philippe Poutou a été désigné pour être le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, comme il l’avait été en 2012, prenant le relais d’Olivier Besancenot, candidat en 2002 et 2007. Dans le contexte de crise économique mais aussi de crise politique que nous connaissons et qui inquiète le monde du travail et la jeunesse, il nous semble plus important que jamais de faire entendre notre voix. C’est la voix d’une opposition à l’extrême droite aussi résolue que notre défense des droits sociaux et démocratiques des salariéEs et de la population. Elle passe par le combat contre les grands projets inutiles ou pour la défense des services publics, face aux gouvernements, en particulier de droite, qui mènent des politiques contraires aux intérêts du plus grand nombre. Le NPA est de tous les combats pour la justice sociale.

Être présent dans cette élection, et y dépenser des sommes considérables, est une évidence pour les grands partis, financés par l’État. Mais les plus petits se heurtent à des difficultés considérables. A commencer par la loi qui impose le parrainage de 500 éluEs pour présenter un candidat. Il s’agit d’une caution administrative et non d’un soutien politique à notre candidature. Nous sommes convaincus que, comme nous, de nombreux élus considèrent que la démocratie consiste à donner à tous les courants politiques représentatifs le droit de participer à cette échéance, comme aux autres consultations. Si nous étions absents lors de cette élection, il manquerait la voix d’un courant présent dans les luttes – nationales et locales – et dans les débats politiques depuis plusieurs décennies.

Par ailleurs, le courant politique que nous représentons est réel dans le pays.

  • En 2002, Olivier Besancenot obtient : 1.210.562 voix
  • En 2007, Olivier Besancenot obtient : 1.498.581voix
  • En 2012, Philippe Poutou obtient : 411.160 voix

A Poitiers, nous avons une élue depuis 2008 au conseil municipal. De 2008 à 2014, il s’agissait de Maryse Desbourdes (LCR-NPA, Alternatifs). Depuis 2014, il s’agit de Manon Labaye (NPA, PG, Ensemble et EELV). Preuve supplémentaire de la réalité du mouvement anticapitaliste, à Poitiers aussi.

L’absence du NPA à l’élection présidentielle, que l’on partage ou non nos idées, serait un recul démocratique. Nous savons que les parrainages d’élus mettent parfois ces derniers dans des situations délicates. C’est pourquoi nous sommes pour des parrainages citoyens, c’est-à-dire des signatures d’électeurs (50.000, 100.000, un chiffre à déterminer…).

En attendant, la loi fait des élu-es les garants de la pluralité du débat démocratique. C’est pourquoi nous nous adressons à vous et à eux, au nom du NPA et de Philippe Poutou, plusieurs mois avant l’échéance de 2017. 

Si vous êtes élu, et que vous voulez nous rencontrer, plusieurs militants du NPA sont disponibles.

Si vous souhaitez nous accorder directement cette caution administrative et ainsi nous permettre de nous présenter devant les électrices et les électeurs, vous trouverez le formulaire de pré-parrainage en pièce jointe (document PDF).

PDF - 70.2 ko

Si vous êtes citoyen, que vous connaissez des élus, et que vous souhaitez qu’ils parrainent Philippe Poutou, contactez-nous, et nous vous donnerons le matériel nécessaire.

Quoi qu’il en soit, les militants du NPA viendront rapidement à la rencontre des élu-es du département, pour échanger avec eux de vive voix.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258036

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Elections  Suivre la vie du site « Présidentielle 2017 »   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 61