NPA 86

Notes sur notre participation au tour Alternatiba...

jeudi 23 juillet 2015 par redac-npa86

L’initiative Alternatiba commence en 2013 à Bayonne où 12 000 personnes étaient rassemblées sur la question du dérèglement climatique et de la crise énergétique. 12 000 personnes pour faire émerger le projet d’une autre société ; d’une société plus juste, plus responsable, plus solidaire dont voici les principales revendications :

  • l’agriculture paysanne, les circuits courts, la souveraineté alimentaire,
  • la relocalisation de l’économie, le partage du travail et des richesses, la reconversion sociale et écologique de la production, la solidarité et le partage, la finance éthique,
  • la défense des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts, la pêche durable, la défense de la biodiversité, la sensibilisation à l’environnement, les médias alternatifs,
  • la consommation responsable, la réparation et le recyclage, la réduction des déchets,
  • l’éco-rénovation, la sobriété et l’efficience énergétique, les énergies renouvelables, les plans Virage-énergie-climat,
  • les transports doux et la mobilité soutenable, la lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols, l’aménagement du territoire soutenable, les démarches de préservation du foncier agricole, les villes en transition, etc.

A la fin de cette journée une déclaration lue par Mme Christiane Hessel et M. Juan Lopez de Uralde appelait à créer 10, 100, 1000 Alternatiba en France et en Europe, dans la perspective de la COP 21 qui doit se tenir à Paris fin 2015. Le but étant «  d’appeler les populations à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat. »

Le pari était donc lancé. Des centaines d’organisations et d’associations ont décidé de créer le tour Alternatiba.

Un groupe de cyclistes se lance donc le défi de parcourir 5 000 Km à travers la France sur des tandems de 3 ou 4 places. Ils sont partis de Bayonne le 5 juin dernier et arriveront à Paris le 26 septembre prochain.

Sur leur passage, les cyclistes d’Alternatiba espèrent créer une mobilisation de masse autour de la transition énergétique.

Pour cela 187 étapes sont prévues en France au cours desquelles les villes traversées se transforment en « village des alternatives ».

5 km avant l’arrivée d’une étape, les cyclistes sont accompagnée par une vélorution.

Une fois dans le village des alternatives, un court-métrage est diffusé, des stands sont exposés, des ateliers, concerts et diverses animations sur le thème du climat sont proposées.

Toutes les suggestions d’animations sont les bienvenues !

Pour faire grandir la mobilisation pour la conférence de Paris en décembre sur le climat (COP21), le tour Alternatiba 2015 passera le 13 septembre dans la Vienne. A Gençay vers 12h, puis à Ligugé (Filature et gymnase) vers 16h et à Poitiers aux environs de 18h. Des activités et des animations seront organisées pour faire connaître ces alternatives auprès de tous les publics tout au long de la journée. Un collectif local existe, avec plusieurs associations, syndicats et partis. Contactez-nous pour y participer !

Le NPA participe à la préparation de cet événement important même si nous pensons qu’il faut aller plus loin.

Nous ne pourrons pas stopper le réchauffement climatique ni mettre en place une réelle politique écosocialiste sans remettre en cause le système capitaliste dans lequel nous nous trouvons. Il est illusoire de vouloir sauver le climat sans s’attaquer à ce qui le détraque : la soumission à la logique du profit et la marchandisation de toutes les activités humaines.

Nous porterons cette voix anticapitaliste et écosocialiste au sein de la mobilisation Alternatiba.

Le tour Alternatiba n’est qu’une étape dans la mobilisation sur le climat. Construisons un puissant mouvement avant, pendant et après la conférence de décembre pour changer le système et sauver le climat. Notre résistance est internationale et solidaire, contre l’extractivisme, contre les traités qui donnent tout le pouvoir aux multinationales, pour la souveraineté alimentaire, pour une planification écologique et démocratique, pour la satisfaction des besoins dans le respect des limites écologiques.

Quelques revendications du NPA :

  • sortie du nucléaire en 10 ans ainsi que des énergies fossiles
  • lutte contre la précarité énergétique en rendant gratuit les premiers kwh indispensables
  • l’arrêt de la production d’armement
  • l’arrêt de la production de publicité énergivore
  • instaurer les transports en commun publics et gratuits
  • interdiction des engrais chimiques, pesticides, herbicides etc...
  • expropriation des grands groupes à commencer par ceux du système bancaire et ceux de l’énergie
  • création d’un service public de l’énergie sous le contrôle des travailleurs et des usagers
  • réduction et partage du temps de travail pour ne plus perdre sa vie à la gagner, et baisser les productions inutiles !

Lisez le 4 pages climat du NPA :

PDF - 879.4 ko

Documents joints

22 juillet 2015
Document : PDF
879.4 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 263943

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos publications  Suivre la vie du site Documents   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 988