NPA 86

Halte aux opérations politiques et militaires menées contre les Kurdes !

lundi 27 juillet 2015 par redac-npa86

Comme peu d’informations circulent sur la situation des kurdes, victimes de DAESH et des bombardements turcs, nous publions ici un appel à manifester à Paris du Conseil démocratique kurde de France, daté de quelques jours, mais utile pour saisir ce qu’il se passe. D’autres informations arriveront bientôt. (NDLR)

Depuis le 24 juillet, des avions de chasse turcs bombardent intensivement les positions de la guérilla kurde ainsi que des zones d’habitations civiles au Sud-Kurdistan. Selon des sources locales, ces bombardements auraient fait de nombreux blessés parmi la population civile et causé des dégâts matériels importants (villages, fermes et maisons détruites).

Cette offensive de grande envergure menée par le gouvernement AKP parallèlement à des vagues d’arrestations massives de militants kurdes et de gauche marque la rupture unilatérale du cessez-le feu qui avait été maintenu jusque-là au prix d’efforts répétés du peuple kurde et de son Leader Abdullah Öcalan. Avant de commencer ces attaques, le gouvernement turc a pris le soin d’interdire toute visite au leader emprisonné Abdullah Öcalan, y compris celles de ses avocats. Abdullah Öcalan est ainsi soumis à un isolement carcéral total depuis le 5 avril. Depuis 2013, l’armée turque a mené plusieurs opérations contre les Forces de Défense kurdes (HPG) alors même que celles-ci étaient en position de cessez-le feu. Cependant, ne voulant pas rompre le processus de pourparlers, le HPG n’a pas répondu aux provocations. Avec ces derniers bombardements, l’Etat turc a de nouveau déclaré la guerre aux Kurdes et rompu le cessez-le feu.

La collaboration de la Turquie avec l’organisation terroriste Daesh a désormais atteint un échelon supérieur. La Turquie soutient cette organisation depuis plus de deux ans dans le but d’entraver les efforts des Kurdes pour l’instauration de la démocratie et de briser la révolution du Rojava. Ce soutien s’est traduit notamment par des fournitures d’armes, de médicaments, et l’ouverture de la frontière avec le Rojava aux membres de Daesh. Ce serait une erreur de penser que ce soutien n’existe plus aujourd’hui et que les quelques bombardements effectués de nuit sur certains entrepôts d’armes de Daesh signifient un changement dans la politique turque. Les frappes menées simultanément contre les positions de la guérilla kurde visent explicitement à affaiblir la lutte des Kurdes contre Daesh. Les attaques contre le PKK vont stimuler le moral de Daesh et renforcer sa guerre contre l’humanité.

L’opinion publique internationale a systématiquement exprimé ses préoccupations quant à la collaboration ouverte entre Daesh et le gouvernement de l’AKP. Ce dernier a été de ce fait très critiqué à travers le monde. Aujourd’hui, cette critique internationale doit s’élever pour condamner les attaques turques contre les Kurdes, en Turquie et au Kurdistan d’Irak.

Le Conseil démocratique kurde en France (CDKF) appelle le gouvernement régional du Kurdistan d’Irak (KRG), les partis politiques, les organisations de la société civile et la population du Sud-Kurdistan à s’opposer à l’intervention armée de la Turquie sur leur territoire. Ceci n’est pas seulement une offensive contre la PKK, mais contre tous les Kurdes

Il appelle également la communauté internationale, l’ONU en particulier, à juger les crimes contre l’humanité commis par Daesh, avec la complicité de la Turquie, à Suruc, à Kobanê et dans le reste du Rojava, et à mettre immédiatement fin à la violation du droit international qui résulte de l’intervention armée de la Turquie au Sud-Kurdistan.

Par le Conseil Démocratique Kurde en France (CDKF)


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 304031

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour d’autres raisons, mais ils, elles, le sont (en (...)   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 89