NPA 86

Entre 4000 et 5000 à Poitiers. Photos et résumé.

mercredi 9 mars 2016 par redac-npa86

On vaut mieux que ça ! Et on l’a montré ce mercredi 9 mars 2016. Une première initiative réussie avec près de 5000 manifestant-es dont un bon tiers de jeunes (étudiant-es essentiellement). Le début d’une lutte prolongée ? A nous de le décider en continuant à mobiliser.

Tout part d’un mouvement d’en bas, de salarié-es et de jeunes qui disent "Ya Basta !" et qui lancent un mouvement sur Facebook pour le retrait de la loi El-Khomri. Cet appel trouve écho en particulier dans la jeunesse (un appel national des organisations jeunes est alors lancé), puis, à Poitiers, une AG est organisée sur le campus le 8/03 qui rassemble plus de 120 personnes. Le lendemain, la faculté de sciences humaines et arts est bloquée. Une nouvelle AG est décidée au même moment. La jeunesse confirme qu’elle entre dans le jeu.

Dans le même temps, la grève à la SNCF se met en place. Idem à Vitalis et dans nombre de petites entreprises, à l’image de Mediapart, dont le service abonnés, implanté à Poitiers, a participé à la manifestation. Vous pouvez consulter le blog de Marine Sentin qui revient, en photos, sur la lutte poitevine.

La forte présence de la CGT et de Solidaires démontre, et c’est une excellente nouvelle, que les travailleurs-ses et les retraité-es répondent présent-es. La jonction entre jeunes et travailleurs-ses peut se faire. Il faut tout faire pour, en construisant, partout où nous militons, travaillons, étudions, la mobilisation contre la réforme El-Khomri. La jonction se fera alors de soi. Mais avant de converger les luttes, il faut les construire.

Dans les discussions, nous voyons bien que c’est une grève politique qui se met en place. La réforme du code du travail est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La colère, légitime, qui s’empare d’une fraction importante de la population, peut coûter cher au gouvernement.

Une AG de fac a eu lieu dans la foulée de la manifestation. Cette fois en SHA. Plus de 120 personnes y ont participé. Celle-ci avait été décidée lors du blocus du matin. Plusieurs perspectives se mettent en place. Notamment l’idée d’une nouvelle journée de mobilisation le 17/03. Une nouvelle AG de fac est prévue le jeudi 10 mars à 17h à la maison des étudiants. Cela permettra d’y voir plus clair sur les suites. Pour sûr, le NPA pense que le 17 doit être un moment fort de la mobilisation. Un travail d’information sur le fond est encore nécessaire, pour convaincre le plus grand nombre. Une nouvelle AG, aussi, en début de semaine prochaine, pour démocratiser le mouvement en défendant l’auto-organisation des étudiant-es est primordiale. Enfin un travail sur les lycées semble plus qu’urgent.

Nous pouvons gagner. Il faut s’en donner les moyens en pariant sur une mobilisation de masse, longue et déterminée.

Nous allons gagner, c’est certain, parce que nous l’avons compris ensemble : Nos vies valent plus que leurs profits !

 :-P


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 285748

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ils, Elles sont en lutte  Suivre la vie du site Pour d’autres raisons, mais ils, elles, le sont (en (...)   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.9 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3581